• Eli, Eli, Lema Sabachthani?

    Eli, Eli, Lema Sabakutani?Japon, l'an 2015. Le monde est ravagé par le syndrôme du lemming qui pousse des millions de gens à se suicider. Aucun remenède n'a été trouvé et le virus continue de se propager.

    Mizui et Asuhara vivent dans une petite ville proche de la nature et de la mer, une ville qui semble avoir été touchée elle aussi par le virus.
    Ils forment ensemble un groupe de musique noise. Pour leurs "compositions" ils utilisent beaucoup de bruits du quotidien et de la nature qu'ils récoltent chaque jour.

    Un jour, Hana, une jeune fille atteinte par cet étrange virus est amenée par son grand-père chez Madame Navi qui reçoit régulièrement Mizui et Asuhara.
    Il pense que sa petite fille pourra être soignée par leur musique qui a peut-être des effets guérisseurs sur les personnes atteintes ayant assistées à un de leurs concerts.
    Mais Mizui qui n'est pas convaincu est difficile à convaincre.


    Fiche technique :

    - Titre original : Eri Eri Rema Sabakutani (エリ・エリ・レマ・サバクタニ)
    - Autres titres : Eli Eli Lema Sabachthani?/My God My God, why hast thou forsaken me?
    - Réalisateur : Aoyama Shinji
    - Scénariste : Aoyama Shinji
    - Genre : Drame
    - Pays : Japon
    - Année : 2005 (France : Cannes 2005, pas de sortie Dvd)
    - Durée : 117 min
    - Musique : Nagashima Hiroyuki


    Casting :

    - Asano Tadanobu : Mizui
    - Miyazaki Aoi : Hana
    - Okada Mariko : Mme Navi
    - Nakahara Masaya : Asuhara
    - Tsutsui Yasukata : Miyagi
    - Toda Masahiro : Natsuichi
    - Tsurumi Shingo : Kazemoto
    - Kawazu Yûsuke : Miyazawa
    - Oda Eriko : Eriko


    Mon avis :

    Je voulais voir depuis longtemps un film de Aoyama Shinji, faute de temps je n'ai pas regardé Eureka alors que j'ai ce dvd qui dors sur un étagère depuis 1 an. J'ai commencé par Eri Eri Rema Sabakutani.
    Ce film qui reprend comme titre les mots du christ (Mon Dieu, Mon Dieu, pourquoi m'as tu abandonné?) m'intriguait depuis un bon moment déjà pour l'histoire étrange et aussi le casting : Asano Tadanobu et Miyazaki Aoi que j'apprécie beaucoup.
    Ce film est un ovni, il ne plaira certainement pas à tout le monde, peut-être que beaucoup le trouveront difficilement abordable pour plusieurs raisons : Il ne s'y passe pas grand chose et la musique (ou le bruit, tout dépend comment vous l'entendez), puis le ryhtme lent pour une durée de presque 2h, plus le peu de dialogues qui accentue tout ceci.

    Eli, Eli, Lema Sabachthani?


    J'ai aimé ce film, c'est vrai en 2h de temps il ne s'y passe pas grand chose mais bizarrement je ne me suis jamais ennuyée, je n'ai pas vu le temps passer. Le rythme est lent mais j'ai trouvé ça paisible plutôt qu'ennuyant.
    Par contre, j'ai eu un peu plus de mal pour le son, la musique, le bruit. Cependant, j'aime les films sensoriels, c'est un film qui s'écoute et se ressent.
    La couleur a également son importance, les couleurs sont à la fois ternes (l'intérieur des habitations, le sable, la mer) et un peu plus vives quand il s'agit de la végétation (l'herbe).
    Les séquences où Mizui (Asano Tadanobu) joue ou teste de nouveaux sons c'est assez surprenant parce que ça casse cette ambiance paisible.
    Leur musique est à l'image du film, apocalyptique et à la fois le contraire puisque le film présente un côté plus calme concernant la ville presque morte (Réveillez vous? battez vous?). Les morceaux de violon quant à eux renforcent un peu ce côté déprimant et les petites notes de piano ce côté plus doux.
    Les suicidés rencontrés par les personnages au cours du film accentuent la noirceur et le fait de se demander à chaque moment quel personnage allait se suicider aussi.
    Et il y a également les brefs souvenirs douloureux de Mizui qu'il se remémore à cause de Hana.

    Eli, Eli, Lema Sabachthani?


    J'ai trouvé ce film extrèmement noir et pessimiste pour sa vision du monde, de l'avenir de l'humanité qui semble perdue. J'ai pû ressentir cela jusqu'à la fin mais j'ai pu voir aussi une vision optimiste avec les dernières minutes du film et le personnage de Mizui.
    Ce film aurait pu me foutre le moral en l'air rien qu'avec le début et le son du saxo mélancolique, le thème abordé et cette vision noire de l'avenir de l'humanité mais ça n'a pas été le cas.
    Je dirais que ce film m'a plutôt envoutée et impressionnée en grande partie pour son ambiance paisible (cassée par des morceaux musicaux agressifs), les personnages et la beauté de certaines images.

    Bref, Eri Eri Rema Sabakutani est un film difficile à aborder sur de nombreux points, la réflexion sombre de l'avenir de l'humanité, ses personnages, la bande-son et le rythme assez lent.
    Mais tous ces détails qui pourrait paraître négatifs m'ont fait aimer ce film.

    Ma note : 7/10


    Ageha.


    Trailer (pas de sous-titres)

    « The Slingshot (Story of a man)The Lawyers of the Great Republic Korea »

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :