• Epouses et concubines

    Epouses et concubinesDans la Chine des années 20, Songlian, une jeune femme de 19 ans et de famille modeste, accepte de se marier à Maître Chen Zuoquian, un homme très riche.
    Mais elle ne sera pas la seule, elle sera la 4e épouse du Maître et la plus jeune aussi.

    Lorsqu'elle arrive dans sa nouvelle maison, elle découvre un monde à part, où elle devra respecter des chaque jour les rites de la famille Chen.
    Et elle fait rapidemment la connaissance de ses "soeurs", les 3 autres épouses.

    Songlian se rendra vite compte qu'elle sera toujours en compétition avec les autres femmes et que tous les coups sont permis pour avoir les faveur du maître.

    Lorsque Maître Chen choisit l'épouse avec qui il veut passer la nuit, des lanternes rouges sont allumées chez celle qui est choisie...

    Source image : Tout le ciné

    Fiche technique :

    - Titre original : Da hong deng long gao gao gua (大红灯笼高高挂 )
    - Titres : Epouses et concubines/Raise the red lantern
    - Réalisateur : Zhang Yimou
    - Scénariste : Ni Zhen
    - Genre : Drame
    - Adaptation : Roman "Epouses et concubines" de Su Tong
    - Pays : Chine
    - Année : 1991 (France : ciné 1991 et dvd 2005)
    - Durée : 126 min
    - Musique : Zhao Jiping


    Casting :

    - Gong Li : Songlian (la 4e épouse)
    - He Caifei : Meishan (la 3e épouse)
    - Cao Quifen : Zhuoyun (la 2e épouse)
    - Jin Shuyuan : Yuru (la 1e épouse)
    - Ma Jingwu : Maître Chen Zhuoquian
    - Kong Lin : Yan'er



    Mon avis :

    Epouses et concubines est un film particulier pour moi car c'est un des 1ers films asiatiques que j'ai vu avec L'été de Kikujiro et qui m'a fait aimer le cinéma asiatique.
    J'ai également découvert Zhang Yimou qui est maintenant un de mes réalisateurs préférés (je préfère surtout sa période avant ses films du genre Hero) et la grande Gong Li, qui a jouée souvent dans ses films (Vivre!, Shanghai Triad, Le Sorgho rouge...), est toujours excellente.

    J'ai vu ce film peut-être 4 ou 5 fois, toujours sur arte (mais dernièrement et malheureusement en VF...), il faudrait que je me décide enfin à acheter le dvd puisque ce film fait partie de mes favoris (mais je me demande s'il est encore édité...à vérifier...).

    Epouses et concubines

    J'adore ce film parce qu'il m'a toujours impressionnée, que ce soit au niveau de l'histoire qui est vraiment cruelle, la prestation de Gong Li dans le rôle de Songlian et He Caifei dans le rôle de Meishan (c'est mon personnage préféré), la couleur dominante qui est le rouge des lanternes allumées, les disputes et coups bas des épouses et servantes pour attirer l'attention du maître, les règles ridicules et humiliantes que les épouses doivent respecter chaque jour, la musique et les chants de Meishan....
    Et tout ceci est sublimement et brillemment mis en scène, une ambiance glaciale la plupart du temps mais qui colle vraiment bien à cette histoire.

    Chaque personnage est vraiment bien développé, surtout les femmes parce qu'on ne voit jamais le visage de Maître Chen et on ne sait pas grand chose sur lui à part qu'il n'a pas une très haute opinion des femmes. On commence donc à bien connaître leurs personnalités au fil de l'histoire... et on est bien surpris pour certaines.

    Songlian à son arrivée n'a pas l'air très à l'aise et petit à petit, elle comprend qu'elle va devoir se battre pour ne pas se faire "manger" par les autres épouses. Elle devient d'ailleurs assez détestable même si j'ai eu de la peine pour ce qu'elle est devenue. On peut dire qu'à force de tout vouloir, elle s'est brûlé les ailes...
    Meishan, au début, apparait comme une femme jalouse et capricieuse et puis Zhuoyun (la 2e épouse) fait bonne impression. La 1ère épouse est bien trop vieille pour son maître et on s'en doute bien "elle a au moins 100 ans" dit Songlian (faut quand même pas exagérer).
    Comme je le disais plus haut, mon personnage préféré est Meishan, elle a la personnalité la plus intéressante, elle a beaucoup de classe et un sacré caractère. C'est un personnage touchant.

    Ce qui choque évidemment, c'est la manière dont sont traitées les femmes dans cette famille, Songlian s'en rend compte d'ailleurs vers les 3/4 du film "des chats, des chiens, des rats, voilà ce que nous sommes...nous ne sommes plus que des animaux".
    J'ai trouvé cette histoire vraiment cruelle.

    Epouses et concubines Epouses et concubines

    La demeure est impressionnante, quand Songlian y entre pour la 1ère fois, on dirait qu'elle marche dans une rue entourée de maisons, c'est immense et chaque épouse a une sorte "d'appartement".
    D'ailleurs, tous ces murs de pierre ne font que renforcer le côté froid du film.
    A part le rouge des lanternes qui domine et que j'ai trouvé réussi, il y a aussi la couleur de la neige sur les toits vers la fin qui donne aussi cette impression de "froideur".

    A noter que l'histoire se déroule sur 1 an, elle commence en été et termine également en été de l'année suivante. Elle commence avec Songlian et se termine avec elle.
    La fin est d'ailleurs assez surprenante pour un personnage en particulier.

    Bref, Epouses et concubines est pour moi le meilleur film de Zhang Yimou, un très grand film que je vous conseille vivement de voir si ce n'est pas déjà fait. Je regrette vraiment les films de Zhang Yimou de cette période là. Ce qu'il fait maintenant est vraiment différent.
    La réalisation est impeccable ainsi que l'interprétation, cependant, certains trouveront peut-être le films trop "froid".

    Ma note : 9/10


    Ageha.


    Aperçu vidéo : Extrait (début)

    « YUKI : Ureshikutte Daki Au Yo [Album]Funuke show some love you losers! »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 30 Juin 2010 à 13:42
    Tite Souris
    Superbe film en effet ! Je l'ai vu il y a quelques années (en VF aussi, malheureusement) et je ne m'en souviens plus très bien mais l'achat en DVD ne serait pas superflu ^^
    Gong Li est une actrice que j'aime beaucoup, elle a du charisme et dégage une grâce assez incroyable.
    Il est vrai que ce calme et cette lenteur presque froids peuvent rebuter certains mais cela permet de faire ressortir que davantage les sentiments, l'aspect dramatique et l'émotion.
    2
    Ageha Profil de Ageha
    Mercredi 30 Juin 2010 à 22:05
    J'ai cherché le dvd mais je me demande s'il est encore édité car sur les sites fnac ou amazon par exemple, le film n'est pas vendu par les sites mais pas des autres vendeurs (neufs ou occasion).
    Mais on peut tout de même le trouver facilement.
    D'après pas mal de commentaires, il paraît que la qualité du dvd est vraiment pas terrible en plus.

    Oui je suis bien d'accord GonG Li est superbe, je l'avais également beaucoup aimé dans Vivre! du même réalisateur.
    3
    Ageha Profil de Ageha
    Mercredi 30 Juin 2010 à 22:08
    Apparement mes commentaires n'apparaissent toujours pas sur ton blog, j'en ai laissé sur Lost.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :