• Ilo Ilo

    Ilo Ilo1997, à Singapour, une famille vit assez confortablement financièrement avec leur petit garçon Jiale qui leur cause tout de même souvent des ennuis à cause de son comportement à l'école.

    La maman de Jiale attend un deuxième enfant et pour la soulager dans les tâches ménagères mais aussi pour garder un oeil sur Jiale puisque les deux parents travaillent, le couple engage Teresa, venue des Philippines.

    Jiale voit d'un mauvais oeil l'arrivée de Teresa qui devra partager sa chambre et le surveiller lorsque ses parents sont au travail. Au fil, des jours, Jiale s'attache à Teresa qui à son contact s'assagit tandis que la crise économique touche l'Asie et la famille de Jiale...

    Images : Allociné


    - Titre original : Bà mà bù zài jià (爸妈不在家)
    - Autre titre : Ilo Ilo
    - Réalisateur : Anthony Chen
    - Scénariste : Anthony Chen
    - Genre : Drame
    - Pays : Singapour
    - Année : 2013 (France et Singapour, sortie ciné)
    - Durée : 99 min
    - Musique :


    Casting :

    - Koh Jia Ler : Jiale
    - Chen Tian Wen : Teck (le père)
    - Yeo Yann Yann : Hwee Leng (la mère)
    - Angeli Bayani : Teresa "Terry"


    Mon avis :

    Ilo IloJ'étais tellement impatiente de voir mon 1er film singapourien, voilà qui est fait et j'ai beaucoup aimé. Ilo Ilo de Anthony Chen a été récompensé par la caméra d'or à Cannes cette année (prix récompensant la 1ère oeuvre d'un réalisateur) et c'est certainement ce qui lui a permi de bénéficier d'une sortie en salles il y a quelques semaines.

    Le film d'Anthony Chen est très attachant grâce à ses personnages et au lien entre eux qui se créer au fil de l'histoire. C'est déjà un aspect que j'avais beaucoup aimé dans Une vie simple de Ann Hui (même si au départ les deux personnages se connaissent depuis longtemps).

    Ilo Ilo est aussi un film simple, sincère et très touchant. Il est tout en retenue et ne cherche pas non plus à faire pleurer le spectateur, surtout que de très belles scènes de complicités nous font aussi beaucoup sourire.

    Les acteurs sont très bons, ils ont parfaitement bien rentré dans la peau de leur personnage, pas de surjeu, c'est très naturel au final.

    La fin était inévitable et facilement devinable mais ne pouvait pas en être autrement. C'est la fin que j'espérais bizarrement, ça reste plus crédible au moins.

    J'ai appris que le réalisateur c'était surtout inspiré de son enfance durant laquelle il vécu et connue une nounou comme Teresa venue des Philippines. On comprend alors pourquoi il y a autant de sincérité dans ce film.

    J'ai beaucoup aimé ce film et je vous le conseille. Bref, ça fais vraiment plaisir de voir des films comme celui-ci!

    Ma note : 8/10

    Ageha.

     

    « LolaLe goût du sake »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :