• Kozure Ôkami - Le paradis blanc de l'enfer (6)

    Kozure Ôkami - Le paradis blanc de l'enferLe clan Yagyu qui poursuit sans relache Ogami Itto, ex-bourreau du shogun et piégé pour prendre sa place, se voit confier la mission de le tuer mais cette fois-ci officiellement par le Shogun. Il devient alors l'ennemi public.

    Yagyu Retsudo a encore quelques cartes en main et envoie son dernier enfant,  Kaori, plus forte que ses trois frères tués par Ogami Itto.

    Après son échec, il se tournera vers Hyouei, son fils illégitime qu'il n'a jamais reconnu et envoyé dans les montagnes, celui-ci refusera de tuer Ogami Itto pour les Yagyu mais pour son clan de guerriers magiciens, les Mygales.

    Ogami Itto décide alors qu'il est tant d'en finir avec les Yagyu et est bien décider à affronter son ennemi de toujours!



    Fiche technique :

    - Titre original : Kozure Ôkami - Jigoku e ikuzo! Daigoro (子連れ狼 地獄へ行くぞ!大五郎)
    - Titres : Baby Cart - Le territoire des démons/Lone Wolf and Cub - Baby Cart White Heaven in Hell
    - Réalisateur : Kuroda Yoshiyuki
    - Scénariste : Nakamura Tsutomu
    - Genre : Action, chambara
    - Adaptation : Manga Kozure Ôkami (Lone wolf and cub) de Koike Kazuo
    - Pays : Japon
    - Année : 1974 (France : dvd en 2006)
    - Durée : 83 min
    - Musique : Murai Kunihiko


    Casting :

    - Wakayama Tomisaburo : Ogami Itto
    - Tomikawa Akihiro : Daigoro
    - Hitomi Junko : Yagyu Kaori
    - Kimura Hisao : Yagyu Hyouei
    - Ohki Minoru : Yagyu Retsudo



    Mon avis :

    Dans la nuit de vendredi, Arte diffusait le dernier volet de la saga culte du Loup à l'enfant, Le paradis blanc de l'enfer et ce film allait enfin nous offrir le moment tant attendu, la confrontation entre Ogami Itto et le clan Yagyu, plus particulièrement le chef Yagyu Retsudo.

    Je m'attendais donc à un duel bien sanglant et difficile pour les deux adversaires où la neige deviendrait rapidemment rouge sang mais j'avoue que j'ai été un peu déçue par ce final. En fait, ce que j'attendais avec impatience n'a pas eu exactement lieu comme je me l'avais imaginé.
    Le précédent volet m'avait également un peu déçue, les 4 premiers volets sont très bons par contre et mes préférés sont le 2 l'enfant massacré et le 4 L'âme d'un père, le coeur d'un fils. Je trouve que ce sont les plus intenses et plus dramatique, surtout pour le 4e grâce à l'histoire de la femme aux tatouages.

    Le dernier volet à subit de gros changement au niveau de l'équipe du film, c'est Kuroda Yoshiyuki qui succède à Misumi Kenji et Saito Buichi (qui avait réalisé le 4e volet) à la réalisation et pour le scénario, pour la 1ère fois, ce n'est plus Koike Kazuo l'auteur de manga mais Nakamura Tsutomu.

    Même si je trouve ce volet moins bon que les 4 premiers, il a tout même su garder le même style.
    J'ai trouvé tout de même qu'il manquait un peu de rythme, en plus il n'y plus ce génialissime générique que j'adore vu que pour la musique ce n'est plus Sakurai Hikeaki mais Murai Kunihiko. On reste tout de même dans un style de musique très 70's et psy, ce que je trouve toujours aussi cool, c'est surtout un son de guitare qu'on entend et qui augmente la tension de certaines scènes. C'est dommage de ne pas avoir entendu le générique pour le dernier épisode.

    J'ai tout de même trouvé pas mal de choses intéressantes dans cet épisode, comme dans le 4e, Ogami Itto se trouve à un moment de l'histoire en difficulté lorsqu'il est confronté au clan des Mygales qui vont utiliser des méthodes qu'aucun autre adversaires n'avaient utilisés auparavant et ça j'ai beaucoup aimé puisque dans ce film on a une petite touche de fantastique. Ces guerriers sont apparemment adeptes de la magie noire, il rampent sous le sol (complétement dingue ce truc) et sont prêt à tout pour destabiliser leur adversaire (tuer des innocents). Ogami Itto va devenir un peu plus méfiant dans cet épisode mais jusqu'à un certain point, c'est qui le plus fort? ... vous connaissez la réponse^^

    Et comme dans le précédent volet, je me suis inquiétée pour le gamin vers la fin, lors de la confrontation finale.
    Pour moi, les adversaires les plus intéressants étaient le guerriers magiciens (les 3 sortis de la terre).

    Lorsqu'on arrive dans la partie dans la neige, celle que j'attendais le plus, on a quelques nouveautés vu qu'il faut bien s'adapter à cette neige, le landeau se transforme en luge blindée, la mitrailleuse est toujours très efficace face à des adversaires très nombreux. Les hommes de Yagyu Retsudo (au lieu d'envoyer ses enfants, pourquoi n'affront-il pas son ennemi seul), parés de ski, foncent droit sur Ogami Itto sans vraiment réfléchir parce qu'en face y'a une mitrailleuse. Ils font même de sacrés sauts avec leurs ski!
    En fait c'est la fin qui m'a un peu déçue, je pensais pas ça se terminerait ainsi.

    Bref, Kozure Ôkami - Le paradis blanc de l'enfer reste dans la lignée des précédents épisodes malgré le gros changement au niveau de l'équipe du film mais la fin m'a tout même un peu déçue, disons que j'ai été surprise par cette fin là!
    Je suis très contente d'avoir vu cette saga intégralement, merci Arte.

    Ma note : 7,5/10


    Ageha.
    « Nausicaä de la vallée du ventSexy voice and robo »

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 24 Avril 2010 à 09:53
    J'ai pas mal de retard sur tes derniers articles ! Remarque mon propre blog est en pause printemps en ce moment ^^. Bref, le dernier volet m'a aussi laissé une impression d'inachevé, juste cette confrontation ratée parce que le reste m'a plu, la p'tite touche surnaturelle m'a rappelé qu'effectivement, on était bien dans une adaptation manga. Même si c'était pas trop mal fait au niveau des effets spéciaux, j'ai pas pu m'empêcher de sourire en voyant les méchants bouger comme des chenilles sous terre, leur déplacement était si lent (en même temps c'est ça qui foutait les j'tons).
    Toi tu remercie Arte et moi je te dis également merci, je serais probablement passée à côté si je n'avais pas lu ton premier article. C'est pas le genre de films que je regarde spontanément mais j'ai vraiment bien apprécié la saga dans son ensemble.
    2
    Ageha Profil de Ageha
    Samedi 24 Avril 2010 à 15:14
    Je vais ralentir la sortie des articles aussi maintenant que les cycles d'arte sont passés, enfin maintenant il y a un cycle consacré à cannes et 2 films asiatiques seront diffusés : In the mood for love (déjà vu) et Adieu ma concubine (j'ai le dvd mais pas encore vu, comme ça s'il passe en VF, je serais sauvée :p)

    On est d'accord sur le même point c'est la confrontation à la fin qui déçoit, justement le fait qu'ils bougent lentemment je trouvais que c'était plutôt bien fait, oui c'est effrayant^^. Devant ma télé : "Oh mais c'est dingue ce truc!"

    De rien, j'ai découvert égalemment pas mal de choses grâce à pleins de blogs, dont le tient, Sexy voice and robo par exemple :)

    J'ai également beaucoup aimé la saga globalement, en tout cas ça fait plaisir de voir de temps en temps ce genre films des 70's à la TV!
    3
    Dimanche 25 Avril 2010 à 10:01
    Vu comme tu as carburé pour couvrir ces deux cycles, je comprends que tu veuille ralentir la cadence.

    Pour les deux films à venir, je n'ai vu qu'"In the mood for love" (pas tellement apprécié). Je surveillerai la sortie d"Adieu ma concubine".
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :