• La Cité de la joie

    La Cité de la JoieMax Lowe, un chirurgien américain, prend la décision d'abandonner son métier après avoir vu mourrir sur la table d'opération un de ses patients.
    Il s'exile en Inde, à Calcutta et s'installe dans un hôtel. Dès son arrivée il se fait agresser et voler son argent et son passeport.
    Il est amené par Hazari Pal à la Cité de la joie, un dispensaire au milieu des bidonvilles, pour le faire soigner.
    Là, il rencontre Joan Bethel, la directrice des lieux, qui essaie de le convaincre de l'aider car elle manque de médecins mais il refuse de s'impliquer car il ne veut plus pratiquer.

    Suite à un accouchement en urgence et sachant qu'il ne récupérera pas son passeport avant longtemps, il chnage d'avis et accepte l'offre de Joan.
    Hazari Pal s'installe avec sa famille qui a fuit la campagne à cause de la sécheresse, au dispensaire et trouve un travail comme conducteur de pousse.
    Le parrain local étant malade et mourrant, son fils reprend les affaires et augmente les prix de la protection. Max Lowe incite alors les habitants des bidonvilles à se rebeller...


    Fiche technique :

    - Titre original : City of Joy
    - Réalisateur : Roland Joffé
    - Scénaristes : Mark Medoff et Gérard Brach
    - Genre : Comédie dramatique
    - Adaptation : Roman City of Joy de Dominique Lapierre (1985)
    - Pays : USA, France
    - Année : 1992 (dvd France : 2004 puis réedition en 2010)
    - Durée : 135 min
    - Musique : Ennio Morricone


    Casting :

    - Patrick Swayze : Max Lowe
    - Pauline Collins : Joan Bethel
    - Om Puri : Hazari Pal
    - Ayesha Dharker : Amrita Pal
    - Shabana Azmi : Kamla Pal
    - Art Malik : Asoka



    Mon avis :

    La Cité de la JoieChouette, c'est le 2e film de Roland Joffé qu'une chaîne de la tnt diffuse en 2 semaines et plus sur W9, donc avec la version multilingue!
    Après La Déchirure, c'est autour de La Cité de la Joie de bénéficier d'un article sur ce blog. Ca me fait vraiment plaisir de vous faire (re)découvrir ces films de Roland Joffé et comme on reste sur un sujet qui parle d'un pays asiatique, il a bien sa place ici.

    La Cité de la joie est adaptée d'un roman de Dominique Lapierre du même titre, il fut un succès à sa sortie (wikipedia) . Le film lui aussi me semble très connu, je pense aussi qu'il s'agit du film le plus connu de Roland Joffé et en ce qui me concerne, c'est avec celui-ci que j'ai découvert ce réalisateur.

    On retrouve les mêmes élèments que dans La Déchirure, comme les belles images, la musique très importante, beaucoup d'émotions sans tomber dans le mélo facile, un film plutôt optimiste mais réaliste et là, beaucoup de sourires.
    On retrouve aussi le thème de l'amitié et on y croit car ça fonctionne très bien entre les acteurs principaux, et le personnage de Joan est un peu une mère pour Max. Ce dernier d'ailleurs en voulant bien faire ne comprend pas toujours les habitants de ces bidonvilles et agit sans vraiment réfléchir (l'incitation à se rebeller).

    Le film nous montre un aspect différent de ce qu'on à l'habitude de voir dans les productions de bollywood par exemple. On nous montre la misère, on aborde des sujets tels que la prostitution, la mafia locale, l'écart entre les populations (et les abus...payer pour être protégé), les bidonvilles, le manque de médecins, de personnel soigants et de médicaments dans les dispensaires, la "non"prise en charge des lépreux et leur place dans la société, l'importance de la famille, l'imoprtance de l'argent (la dot du mariage) ...
    Le talent de Roland Joffé a su parfaitement retranscrire tout ceci à l'écran, sans oublier les acteurs tous excellents avec en tête un Patrick Swayze à fond dans son rôle. Le regretté Patrick Swayze...

    Bref, un très beau film fort en émotions mais pas triste, les acteurs font plaisir à voir pour leur bonne humeur lors de certaines scènes. A voir au moisn pour cet aspect différent qu'on nous montre de l'Inde et qui semble réaliste.
    Un vrai bonheur ce film...

    Ma note : 8/10


    Ageha.

    « Love ShuffleNews du 8 octobre 2011 »

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 23 Septembre 2011 à 09:37
    Lady_Livia

    Réaliste, dur mais pas dénué d'émotion, ce sont les souvenirs que j'en garde. Je ne l'ai jamais revu au cours des 15 dernières années, mais ce film m'avait profondément marqué quand notre prof d'Histoire/Géo nous l'avait passé au collège (5°? 3°?). C'était un portrait de l'Inde inconnu, une immersion dans un envers qu'on n'imaginait pas forcément, ça m'avait vraiment beaucoup touché. Il y avait quelque chose de très humain dans ce récit. Je n'ai plus en mémoire que quelques ressentis, quelques images, mais quand j'en entends parler et en lisant ta critique, je revois et retrouve ces émotions, signe à mon avis qu'il s'agit d'un grand film pour être toujours présent dans ma tête de manière aussi vivace tant d'années après !

    Merci pour cette critique ! ;)

     

    2
    Ageha Profil de Ageha
    Samedi 24 Septembre 2011 à 03:32

    J'ai l'ai vu aussi vers le collège mais à la maison, ma mère l'avait enregistré sur vhs, elle était fan de l'acteur^^ Je me rends compte que ma découverte du cinéma s'est faite en regardant les vhs que ma mère enregistrait (en triant bien^^) puis Arte bien sur et le cinéma de minuit.
    Bonne initiative de la part de ton prof à l'époque, rien que pour connaître d'autres horizons et surtout d'autres aspects de pays qu'on imaginerait peut-être pas à cet âge là.
    Comme toi, il m'avait laissé un souvenir similaire.
    De rien ;-)

    3
    Samedi 15 Octobre 2011 à 13:43

    Comme vous, je l'ai vu la première fois très jeune et puis une autre fois plus "vieille" et quel film, quoi! On s'endort en y pensant tant il touche et pointe là où ça fait mal mais aussi montre une face de l'Inde que tout le monde ne connaissait pas! C'est un très beau et comme Livia, je te remercie d'en avoir fait une fiche

    4
    Ageha Profil de Ageha
    Dimanche 16 Octobre 2011 à 17:07

    De rien, il y a des films comme ça qui nous marquent beaucoup :-)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :