• La Femme scorpion - Female Prisoner #701 : Scorpion

    La Femme ScorpionNami dite "Sasori", prisonnière n°701, a été trahie par l'homme qu'elle aimait et à cause de lui, se retrouve en prison.

    Elle cherche alors sans cesse à s'évader par tous les moyens pour se venger et avec son fort caractère elle s'est fait plus d'ennemis que d'alliés dans la prison que ce soit du côté des gardiens ou des prisonnières.

    Elle va subir les pires humiliations pour avoir osé s'échapper et se mettra à dos toute la prison...
    Nami a décidé de ne pas se laisser faire et mener la vie dure aux gardiens et prisonnières en travers de son chemin.

     

     


    Fiche technique :

    - Titre original : Joshuu 701-gô : Sasori (女囚701号 さそり)
    - Autres titres : Female prisoner #701 : Scorpion/La femme scorpion
    - Réalisateur : Itô Shunya
    - Scénaristes : Konami Fumio et Matsuda Hirô
    - Genre : Drame
    - Adaptation : Manga de Shinohara Tôru
    - Pays : Japon
    - Année : 1972 (France :
    - Durée : 87 min (France : 83 min)
    - Musique : Kikuchi Shunsuke


    Casting :

    - Kaji Meiko : Matsushima Nami "Sasori"
    - Yokoyama Rie : Katagiri
    - Natsuyagi Isao : Sugimi
    - Watanabe Fumio : Warden
    - Watanabe Yayoi : Kida Yukiko
    - Mihara Yôko : "Red-Hair Bully"
    - Negishi Akemi : Otsuka
    - Morota Hideo : Okizaki


    Mon avis :



    La Femme ScorpionAyant vu le 2nd volet Elle s'appelait Scorpion avant de voir le 1er de la saga, je savais à quoi m'attendre.
    C'est donc dans le désordre que je decouvre la saga diffusée sur Arte, qui j'espère n'en restera pas qu'au deux 1er volets.
    La saga de La femme scorpion fait partie d'une catégorie de films d'exploitation "WIP" (Women in Prison) = Film de femme en prison.

    J'avais beaucoup aimé le 2e volet, déjà vu sur Arte il y a quelques années et qui va d'ailleurs le diffuser ce jeudi 14 juillet.
    Il délivrait un message fort sur la condition des femmes en prison et les hommes en prenaient plein la face d'ailleurs.
    J'avais été impressionnée par le jeu de l'actrice et la détermination de son personnage qu'elle interprète, Sasori.
    J'ai surtout l'image de son grand chapeau et son manteau noir qui me reste en tête, impossible de faire plus classe que ça^^.

    Pour ce qui est du 1er volet, j'ai moins aimé car comme on peut le lire sur le net dans divers articles c'est vrai que ce film est un vrai film d'exploitation du début à la fin (surtout que ça peut beaucoup surprendre quand on est pas habitué à ce genre film...ce qui est mon cas). Le film n'est évidemment pas tout public car il y a beaucoup de violence et de sexe, des gardiens carrément pervers, beaucoup de vêtements déchirés laissant apparaître des poitrines dévêtues, et viols, humiliations sont aussi de la partie.
    Heureusement, il n'y a pas que ça à voir dans ce film même si ces thèmes le domine largement.

    La Femme ScorpionKaji Meiko a vraiment de la classe et du charisme en plus, à chaque que son personnage se vengeait j'étais vraiment contente (la scène de la soupe brulante).
    De plus, j'ai trouvé quelques originalités au niveau de la mise en scène par exemple lorsque Nami (Sasori) raconte comment elle a été trahie par son ancien amant (la rencontre, le drap), le fait qu'elle soit constamment au 1er plan alors qu'en arrière plan on voit la scène de trahison avec les décors qui "tournent" peut-être comme au théâtre.
    Lorsqu'elle est plaquée au sol dans cette séquence (sol transparent) ses cheveux sont comme électriques...ce détail m'a marquée parce qu'on aurait très bien pu placer cette scène dans un film de fantôme avec femmes aux cheveux longs et noirs^^
    Il y a aussi cette scène où elle essaie une 1ère fois de tuer son amant avec un couteau, elle danserait presque....
    Et enfin les deux autres scènes qui m'ont marquées : la détenue qui devient folle et son visage surréaliste (la scène de l'oeil du gardien). Et puis la fin, Sasori en manteau noir et chapeau...la classe...superbe.
    Finalement outre les scènes du genre exploitation, il y en a des originales et quelques touches d'humour...humour spécial mais bon...

    A noter que Sono Sion a fait un petit clin d'oeil à Sasori dans son film Love Exposure (la scène du pari perdu).

    Un film à voir pour connaître le passé de Sasori...si vous aimez le genre tout simplement ou Kaji Meiko :-)
    Je prèfère tout de même le 2nd volet mais celui-ci a tout des ascpects que j'ai apprécié.

    Ma note : 6/10


    Ageha.

     

    TRAILER VOSTA


    « Precut GirlElle s'appelait Scorpion - Female Convict Scorpion jailhouse 41 »

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 13 Août 2011 à 23:49

    Je ne suis pas particulièrement connaisseur des films de Women in Prison, en fait je n'ai vu que la saga Sasori et une poignée d'autres métrages, mais celui ci est pour moi un des meilleurs, avec Elle s'appelait Scorpion bien entendu. Je ne savais pas à quoi m'attendre et j'ai tout de suite été pris dans l'histoire et surtout la mise en scène sublime, avec comme tu le dis les scènes du passé de Sasori, très esthétiques, et la scène sous les douches, qui m'a rappelé le cinéma italien des années 70. Il y a plus de sexe que dans le premier, ce qui rend le film plus "film d'exploitation", mais Itô Shunya a su mettre une âme dans son film.

    2
    Ageha Profil de Ageha
    Dimanche 14 Août 2011 à 09:57

    Oui ce réalisateur a su faire bien plus qu'un film d'exploitation, c'est pour ça que j'ai tant aimé ces 3 premiers films. Sans cette originalité au niveau de la mise en scène, j'aurais sans doute moins apprécié. Je ne connais pas d'autres films de femmes en prison, vu que ce genre ne m'intéresse pas vraiment mais là c'était vraiment original.

    3
    Dimanche 14 Août 2011 à 10:48

    J'ai vu deux / trois autres films de femmes en prison, des films tournés en général à l'économie, sans talent, enchaînant des scènes érotiques filmées avec les pieds et sans histoire, aucun intérêt. En général la seule qualité que je leur trouve, c'est qu'ils ne durent qu'une heure.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :