• Le château ambulant

    Le château ambulantSophie, une jeune fille de 18 ans, travaille comme modiste dans la boutique familiale de chapeaux de son défunt père.
    Un jour, alors qu'elle sort de la boutique, des officiers lui barrent le passage et un mystérieux magicien du nom d'Hauru lui vient en aide, beaucoup parlent de cette homme et de son château...

    Lorsqu'elle retourne à la boutique, la sorcière des Landes, jalouse car amoureuse d'Hauru, vient provoquer Sophie qui lui ordonne de partir, furieuse, elle jette un sort à la jeune fille qui se retrouve transformée en petite vieille de 90 ans!

    Sophie a peur que sa famille la voit dans cet état alors elle décide de quitter la boutique et en chemin elle rencontre un épouvantail qui l'ammène jusqu'au chateau ambulant, le fameux château d'Hauru, n'ayant nulle part où aller et ne pouvant parler de son maléfice, elle décide d'y rester en tant que femme de ménage...

    Fiche technique :

    - Titre original : Hauru no ugoku shiro (ハウルの動く城)
    - Titres : Le château ambulant/Howl's moving castle
    - Réalisateur : Miyazaki Hayao
    - Scénariste : Miyazaki Hayao
    - Genre : Fantastique, aventure, romance
    - Adaptation : Roman "Le château de Hurle" de Diana Wynne Jones
    - Pays : Japon
    - Année : 2004 (France : 2005)
    - Durée : 114 min
    - Musique : Joe Hisaishi et Kimura Youmi


    Casting :

    - Baisho Chieko : Sophie (ado et âgée)
    - Kimura Takuya : Hauru
    - Miwa Akihiro : La sorcière des Landes
    - Gashuin Tatsuya : Calcifer
    - Kamiki Mitsunori : Marco
    - Isaki Mitsunori : Le servant
    - Oizumiyo : Le prince Justin
    - Ôtsuka Akio : Le roi d'Ingari
    - Harada Daijiro : Hin (le chien messager)
    - Kato Haruko : Madame Suliman



    Mon avis :

    Le château ambulant est le seul film de Miyazaki que je connaissais avant qu'Arte diffuse ce cycle et j'avais beaucoup aimé, j'étais d'ailleurs très contente de le revoir.
    Ce film, je trouve, est beaucoup moins sombre que le Voyage de Chihiro mais tout aussi poétique, j'ai beaucoup apprécié l'histoire et les personnages que j'ai trouvé attachants et touchants. L'histoire qui est adaptée du romande de Diana Wynne Jones "Le château de Hurle" est plutôt bien menée, parfois triste et drôle aussi.

    Cette fois-ci, l'héroïne est adulte ainsi que Hauru. Il y a tout de même un enfant qui vit au château (Marco) qui est apparemment au service de Hauru mais on sait pas vraiment comment il est arrivé là ou qui il est exactement.

    Le château ambulant Le château ambulant

    Comme je l'avais souligné dans mon article sur Le voyage de Chihiro, ce dernier m'avait beaucoup fait penser au Château ambulant, donc difficile de ne pas faire de comparaisons...Il m'a fait penser à ce film car il y a des personnages similaires dans les deux histoires comme la grand-mère, les petites créatures qui accompagnent l'héroïne (ici le chien messager qui sait pas aboyer, ha! j'adore c'est trop drôle!), le personnage masculin principal qui peut se transformer en une créature volante, la sorcière, etc. C'est donc pour ça que j'ai certainement apprécié ce film, j'aime beaucoup ce genre de personnage.

    Une fois de plus, on se retrouve dans une ville imaginaire et certainement à une époque indéfinie, sauf que les humains connaissent l'existence des magiciens, sorciers et démons et qu'une guerre les mèlent à tout ça. En en plus on a droit a une histoire d'amour (c'est pas ce que je préfère), je crois que là tous les ingrédients sont réunis pour satisfaire tout le monde^^.

    Je ne connais pas du tout le Château de Hurle alors je ne saurais vous dire si l'animé est fidèle à l'oeuvre originale mais je suis toujours admirative devant l'imagination de Miyazaki, les créations imaginaires très travaillées, détaillées, qui ont une grande importance dans ses films apparemment, comme la ville et le bâtiment des bains dans le Voyage de Chihiro et la le fameux château qui ressemble même a un animal...bref, ce château est vivant (grâce à Calcifer...).
    Les décors eux aussi étaient très beaux et la scène où on voyait les bombardement et villes détruites par la guerre étaient à la fois irréelles et réalistes.

    Le château ambulant Le château ambulant

    Par contre, j'ai trouvé l'explication du secret d'Hauru un peu "flou", même si j'ai bien compris de quoi il s'agissait et comment c'est arrivé mais l'histoire ne s'attarde pas trop sur ce détail pourtant très important.
    Le héro est torturé et n'est pas comme les gens le décrivent, il est différent de l'image qu'il donne et Sophie le comprendra bien assez vite, c'est d'ailleurs grâce à elle que son personnage va évoluer et inversemment.

    J'ai trouvé que c'était émouvant lorsque Sophie reprennait son apparence normale pendant quelques secondes voire quelques minutes parce qu'évidemment on se demande jusque quand elle va rester vieille!

    Enfin, la musique m'a beaucoup même si ce n'est pas ma préférée. Je l'ai trouvée triste en fait.

    Bref, Le château ambulant est une belle histoire dans un pays imaginaire et peuplé de créatures imaginaires, en ce qui me concerne j'ai bien aimé.
    On s'attache facilement aux personnages pour la plupart sympathiques, drôles et touchants.

    Ma note : 8/10


    Ageha.


    Apercu vidéo : Bande annonce

    « HarakiriNausicaä de la vallée du vent »

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 24 Avril 2010 à 10:17
    Un vrai régal pour les yeux, il n'était pourtant pas diffusé en HD mais en upscal. Je l'avais vu au ciné à sa sortie mais y'a beaucoup de détails que j'avais oublié comme la montée des marches de la sorcière ^^. Comme dans Chihiro on retrouve aussi un p'tit compagnon animal insolite, le chien au lieu de l'hamster obèse.
    Ce qui m'a marqué, ce sont les décors de toute beauté, Myiazaki arrive à s'approprier un bout de l'Europe et d'en faire un monde à part, ça sent l'Alsace (le style Colmar - Strasbourg) et même Bruxelles. J'avais ressenti ça également en regardant "Kiki la petite sorcière" (il est aussi passé sur Arte mais dans la période du Nouvel An je crois).
    Je viens de m'aperçevoir en lisant plus haut que Kimura Takuya faisait la voix du magicien, j'ai hélas pas pu le voir en v.o, toujours ce même problème d'Arte HD. J'ai juste remarqué en passant d'une version à l'autre que Sophie avait sa voix de jeune fille même en mode mamie Sophie. Du coup, la voix française m'a parue plus appropriée.


    2
    Ageha Profil de Ageha
    Samedi 24 Avril 2010 à 15:22
    Oui ça m'a fait aussi penser à l'Alsace que je connais assez bien d'ailleurs!
    Qu'est-ce qu'il est drôle ce chien, c'est le truc qui m'avait bien resté en mémoire après l'avoir vu l'année dernière, j'étais bien contente de le voir à nouveau.

    Malheureusement, moi aussi j'ai du le voir en VF, j'ai donc du me passer aussi de la voix de KimuTaku :(

    Je n'ai pas vu Kiki la petite sorcière, je crois bien que c'était France5 en fait.

    Pour la voix de Sophie en japonais, je ne sais pas si la doubleuse japonaise à gardé la même voix ou l'a transformée selon l'âge de Sophie?
    3
    Dimanche 25 Avril 2010 à 10:04
    Tu as raison, c'était plutôt sur France 5, ils avaient également diffusé "Le royaume des chats". D'après ce que j'ai entendu, la voix de Sophie en japonais est sa voix de jeune fille tout le long, c'est pour ça que j'ai préféré la fr qui faisait la nuance.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :