• Les Belles Endormies

    Les Belles EndormiesDans quel monde entrait le vieil Eguchi lorsqu'il franchissait le seul des Belles Endormies? Ce roman publié en 1961, décrit la quête des vieillards en mal de plaisirs.

    Dans une mystérieuse demeure, ils viennent passer une nuit aux côtés d'adolescentes endormies sous l'effet de puissants narcotiques.

    Pour Eguchi ces nuits passées dans la chambre des voluptés lui permettront de se ressouvenir des femmes de son passé, et de se plonger dans de longues méditations. Pour atteindre, qui sait? au seuil de la mort, à la douceur de l'enfance et au pardon de ses fautes.


    Source : résumé couverture du Livre de poche




    Fiche technique :

    - Titre original : Nemureru Bijo (眠れる美女)
    - Titre français : Les Belles Endormies
    - Auteur : Kawabata Yasunari
    - Date de publication Japon : 1961
    - Date de publication France : 1970 (Albin Michel, Le Livre de Poche)
    - Traduction : René Sieffert
    - Prix : Prix nobel de la littérature en 1968


     Mon avis :

    J'ai terminé Les Belles Endormies il y a quelques jours et comme c'est mon 1er roman d'un auteur japonais, je me suis dis que ça méritait bien un article et c'est aussi l'occasion d'élargir mes lectures. Par la même occasion la rubrique Manga&Musique devient Lecture&Musique avec ajout de la sous-rubrique Romans&co.

    Je lis peu par manque de temps et de motivation. Le peu de livres que j'ai découvert et lu ne sont pas asiatiques, je les ai découvert grâce au cinéma, lorsqu'un film qui m'a beaucoup plu est une adaptation de roman, j'essaie de le lire (Avec vue sur l'Arno ou Tess par exemple...une préférence pour la littérature anglaise? ^_^).
    Mais vu le temps que je passe dans les transports en commun, je trouve quand même le temps ;-)

    Les Belles endormies est un cadeau, voilà pourquoi j'ai ce livre, parce que sinon je ne connaissais pas du tout cet auteur. Merci :-)

    Au début, j'ai eu du mal à "rentrer" dans le récit car cette histoire ne m'attirait pas particulièrement et puis finalement au fil des pages, je trouvais cette histoire de plus en plus mystérieuse et puis le vieux Eguchi me faisait souvent sourire à cause de sa façon de parler et de penser "Tu vas t'enrhumer" (lorsqu'il parle aux jeunes femmes endormies qui ont les épaules découvertes).
    Il s'obstine à en plus à ne pas se considérer comme un vieillard (désespéré) et sa curiosité l'amène toujours à poser des questions gênantes à la gérante de la maison (qui réussis toujours à les contourner malgré ça).

    J'ai aimé aussi cette histoire parce qu'elle mèle réalité, souvenirs et rêves. Un petit détail qui interpèle Eguchi? et voilà qu'il se retrouve perdu dans ses souvenirs qui ont marqués sa jeunesse sourtout concernant les femmes de sa vie (que ce soit ses amours, sa mère ou sa fille adorée).
    Parfois même, les somnifères lui font faire d'étranges rêves et tout se termine au petit matin lorsque la gérante apporte le petit-déjeuner et ça recommence à chacune de ses visites.

    Il remarque tout, examine dans les moindres détails chaque femme avec qui il passe la nuit, la forme de la bouche d'une ou la longueur des doigts d'une autre... C'est d'ailleurs assez amusant la façon dont il voit les choses.

    Bref, j'ai aimé lire ce roman et ça m'encourage à en lire d'autres. Les romans de Yu Ha m'intéressent beaucoup par exemple (littérature chinois) car deux de ses romans ont été adaptés par Zhang Ximou (Vivre! et Le Sorgho Rouge).

    « R-PointArrietty, le petit monde des chapardeurs »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 16 Janvier 2011 à 21:34
    Katzina

    Le seul livre que j'ai lu de Kawabata est Pays de Neige, sûrement son oeuvre la plus connue avec Les belles endormies, et j'ai bien aimé. Si tu veux des petits conseils en littérature japonaise hésite pas, j'en lis régulièrement, en alternant avec d'autres choses.

    La littérature des autres pays asiatiques me tente bien, on a de la chance d'avoir Picquier pour les éditions francophones ! Mais là encore, manque de temps, on ne peut pas tout lire !

    Sinon, j'avais lu aussi un roman de Shan Sa, La joueuse de go, c'est un peu différent car bien que chinoise, elle écrit en français, mais j'avais adoré l'histoire !

    2
    Ageha Profil de Ageha
    Dimanche 16 Janvier 2011 à 22:43

    Merci pour les conseils, j'ai vu en effet que tu publiais régulièrement des notes sur tes livres lus. J'irais voir ça de plus prêt ;-)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :