• Love Letter

    Love Letter
    Watanabe Hiroko
    vient de perdre son petit ami Fujii Itsuki dans un accident de montagne et n'arrive pas à surmonter sa peine.

    Un jour, lorsqu'elle regarde l'album de collège d'Itsuki, elle trouve son adresse de l'époque, il vivait à Otaru.

    Elle décide alors de lui écrire en sachant que sa lettre n'arrivera pas à destination puisque l'adresse n'existe plus mais à sa surprise, elle reçoit une réponse de Fujii Itsuki, une femme portant le même nom que son défunt petit ami!

    Croyant écrire à "l'au-delà", Hiroko va alors entamer une correspondance avec cette femme et quand elle découvrira son identité et que cette femme connaissait Itsuki, elles vont s'échanger leurs souvenirs par lettre.

     

    Fiche technique :

    - Titres : Love Letter/When I close my eyes (titre anglais)
    - Réalisateur : Iwai Shunji
    - Scénariste : Iwai Shunji
    - Genre : Drame, romance
    - Pays : Japon
    - Année : 1995 (sortie en France, mars 2009)
    - Durée : 117 min
    - Musique : Remedios, The Pillows


    Casting :

    - Nakayama Miho : Watanabe Hiroko/Fujii Itsuki
    - Toyokawa Etsushi : Shigeru Akiba
    - Han Banjaku : La mère d'Itsuki (femme)
    - Shinohara Katsuyuki : Le grand-père d'Itsuki
    - Sakai Miki : Fujii Itsuki adolescente
    - Kashiwabara Takashi : Fujii Itsuki (homme)
    - Taguchi Tomorowo : Le père d'Itsuki (femme)
    - Suzuki Keiichi : Le père d'Itsuki (homme)
    - Mitsuishi Ken : Abekasu
    - Nagata Emiko : Harumi (la belle-mère d'Hiroko)
    - Oguri Kaori : Suzumi
    - Kanbe Hiroshi : Haruo
    - Suzuki Ranran : Oikawa Sanae
    - Gotou Naoki : Ootomo



    Mon avis :

    Love Letter est un film que je voulais voir depuis longtemps, heureusement il est sorti en DVD en France en mars 2009 (le film date de 1995, ben c'est pas trop tôt!!! Pourquoi en France on a toujours un train de retard...).
    J'espère que les autres films de Iwai Shunji sortiront aussi en DVD (et pas dans 10 ans...), ça serait une énorme erreur de nous priver des oeuvres de ce grand réalisateur (que j'admire tant).

    J'ai vu enfin Love Letter il y a deux jours et je savais que le film serait à la hauteur de mes attentes, qu'il serait de qualité, qu'il saurait me toucher et ne me décevrait pas...voilà, le film à tenu toutes ses promesses! Les films de ce réalisateur ne me déçoivent jamais!

    Je comprend bien le succès de Love Letter, d'après ce que j'ai lu sur le net, quand il est sorti au Japon il est resté plusieurs mois consécutifs à l'affiche et apparemment c'est aussi le premier film japonais à être sorti dans les salles obscures sud-coréennes...le succès était aussi au rendez-vous en Corée du Sud. (sources)

    Il y a mon avis deux catégories de films chez Iwai Shunji :

    1. les films légers, simples, beau, délicats, réalisés tout en "finesse", c'est le cas de Love Letter, Hana to Alice et April Story.
    2. les films racontant une histoire plus dure et cruelle parfois, avec des personnages uniques en leurs genres, des films réalistes qui font réfléchir et abordent des thèmes graves, c'est le cas de Picnic, Undo, Swallowtail Butterfly et All About Lily Chou-Chou.

    Mais que ce soit l'une ou l'autre catégorie, il y a toujours de la poésie dans ses films!

    Love Letter


    Dans Love Letter, c'est Nakayama Miho qui incarne les deux héroïnes qui vont correspondre, Hiroko et Itsuki. J'ai trouvé son interprétation excellente, elle a parfaitement réussi à bien nuancer les deux rôles car les deux femmes n'ont pas la même personnalité, la même vie et le même passé. Bref, elle a très bien joué cette double interprétation.

    Hiroko est comme le film, calme, tranquille, douce mais elle aussi réservée et discrète. Depuis la mort d'Itsuki il y a deux ans, elle actoujours beaucoup de mal à l'oublier et c'est ce que lui repproche Akiba (Yukio dans Undo) qui est son nouveau petit ami. Itsuki, Akiba et Hiroko se sont connus en même temps mais c'est Itsuki que Hiroko avait choisi à l'époque...Akiba s'est toujours reproché de n'avoir rien tenté pour la conquérir.

    Itsuki, elle vit avec sa mère et son grand-père dans une vieille maison dont le toit risque de s'écrouler...alors ils cherchent un appartement malgré le refus du grand-père.
    Elle est bibliothécaire, elle est beaucoup moins réservée qu'Hiroko mais n'a personne dans sa vie.

    Quand Itsuki reçoit la lettre d'Hiroko, elle ne comprend pas car elle ne connait personne de ce nom. Ca l'intrigue tellement qu'elle va lui répondre et à partir de ce moment les deux femmes vont entamer une correspondance sans jamais se rencontrer.

    "Bonjour Fujii Itsuki, comment vas-tu? Moi je vais bien. Watanabe Hiroko"
    "Bonjour Watanabe Hiroko, j'ai un petit rhume mais je vais bien. Fujii Itsuki."

    Love Letter      Love Letter

    Au début, Hiroko pense vraiment que son défunt petit ami lui écrit de "l'au-delà", elle a vraiment envie d'y croire. Elle explique dans le film à Akiba qu'elle a eu de très bons souvenirs avec Itsuki mais que ce n'est pas suffisant, elle en demande encore et continue de le poursuivre même après la mort. J'ai trouvé ça très émouvant. Elle n'arrive pas à l'oublier et se sent même coupable de sortir avec Akiba.

    Akiba est jaloux de cette relation et va mener sa petite enquête pour découvrir l'identité du  mystérieux correspondant d'Hiroko et lui révelera que c'est c'est juste une femme qui porte le même nom. Hiroko est très déçue et lui en veut car maintenant qu'elle connaît la véritable identité d'Itsuki, elle a perdu tout espoir...

    Mais les deux femmes vont continuer de s'écrire et s'échanger leurs souvenir car Itsuki était dans les même classe que la jeune femme au collège. Mais d'après elle, ce ne sont pas de bons souvenir car à cause de leurs noms, ils ont été victimes d'humiliations et de moqueries de la part de leurs camarades durant 3 ans au collège.

    On apprend que Itsuki (homme) était très différent au collège par rapport à sa vie d'adulte. Selon Itsuki (femme, ça va vous mélangez pas les personnages???) il était associale, pas très sympa et solitaire. On a l'impression que ce n'est pas la même personne.

    Finalement, l'idée de départ est toute simple! Deux femmes s'écrivent et c'est la que tout commence.

    Ce qui m'a touchée, c'est l'amour qu'Hiroko porte à son petit ami même deux ans après sa mort, ce qui l'empêche de vivre pleinement sa vie et d'être heureuse avec Akiba.

    Même si cette correspondance la fait beaucoup souffrir avec tous ces souvenirs qui remontent à la surface et qu'elle ne connaissait même pas, c'est comme une sorte de thérapie...ça l'aidera à mieux faire son deuil.

                                    Love Letter    Love Letter

    J'adore les flashbacks, ils sont bien dosés et ne prennent pas le dessus sur le présent, j'ai adoré l'ambiance du collège, les souvenirs d'Itsuki, le lien qui unit les deux ados et les scènes  où il y a de la neige sont magnifiques, c'est lumineux, l'image est très belle. D'ailleurs, la première scène commence dans la neige.

    En racontant ses souvenirs, Itsuki va se rendre compte de certaines choses qu'elle n'avait pas compris à l'époque.

    Le film est bercé par les très belles mélodies composées par Remedios qui avait déjà composé d'autres OST pour Iwai Shunji (Undo, April Story, Picnic). Ce que j'aime aussi chez ce réalisateur, c'est qu'il donne beaucoup d'importance à la musique dans ses films sans qu'elle soit trop envahissante bien sur (sauf dans Hana and Alice, la musique est trop présente).

    Comme d'habitude, c'est réalisé caméra à l'épaule, encore un truc (c'est une qualité pour moi) qui fait que j'aime Iwai Shunji. On a l'impression d'être un peu dans l'histoire et de faire un retour dans le passé avec Itsuki.

    Même si le film bascule soudainement dans les flashbacks puis revient au présent ect... l'histoire avance tout doucement, l'ambiance est plutôt zen et apaisante. Vers la fin le film gagne tout de même en intensité, il se passe des évenements plus graves dans la vie des deux jeunes femmes..vous verrez par vous même.

    Bref, Love Letter est un film incontournable dans la filmographie de Iwai Shunji, c'est film très émouvant, poétique et délicat. A voir absolument. Mention spéciale à Nakayama Miho pour sa double interprétation.

    Ma note :  9/10


    Ageha.


    Votre film préfèré de Iwai Shunji? pour répondre à la question c'est ICI.


    Aperçu vidéo : MV (Musique Remedios)


    Voter !
    « Liste des films à commenterNews du 20 juillet 2009 »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Eric93
    Jeudi 19 Août 2010 à 07:42
    Bonjour
    Pouvez-vous me dire dans boutique on peut se procurer ce dvd ?
    Cordialement
    2
    Ageha Profil de Ageha
    Jeudi 19 Août 2010 à 09:24

    Bonjour Eric, je l'ai acheté à la fnac mais vous pouvez le trouver aussi dans un espace culturel leclerc, sur internet (amazon, fnac, alapage par exemple). Je vous conseille de l'acheter dans un espace culturel, vous l'aurez certainement pour 10€ alors que la fnac le vend pour 13€ je pense.

    3
    eric93
    Vendredi 8 Juillet 2011 à 07:11
    Bonjour
    C est bon je l'ai trouvé facilement sur amazon
    Merci
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :