• Musique

    Dans cette rubrique, je publierais des articles sur mes artistes et groupes asiatiques préférés, mes découvertes musicales et mes coups de coeur du moment.
  • Neon Bunny Neon Bunny

    Neon Bunny est mon coup de coeur musical de l'année 2012. J'ai découvert cette chanteuse d'électro-pop coréenne grâce à Simon et Martina de Eat Your Kimchi qui consacre une partie de leurs émissions à la découverte de la musique coréenne indépendante.

    J'ai connu Neon Bunny avec le titre Oh my prince, extrait de son 2e mini-album Happy Ending sorti en 2012. L'année précédente, elle avait sortit son 1er album studio, Seoulight.
    Ces deux albums sont différents, Seoulight a un rythme plus doux je trouve, il est partagé entre style pop et électro tandis que Happy Ending est plus orienté électro et sonne très 80's. Le synthé se fait encore plus présent.

    Neon Bunny se démarque donc des stars actuelles de la kpop et nous offre là deux premiers albums réussis. J'aime bien sa voix, je la trouve douce (et parfois qui monte dans les aigus) et elle semble un peu fragile aussi mais "souriante" comme ses chansons.  J'aime vraiment le style de sa musique, adoptée! :)

    Mes chansons favorites de l'album Seoulight sont Long-D, Come a little closer, Can't stop thinking about you, falling et Comm. ave (en fait, tout l'album!). Comm. ave est la plus ryhtmée de cet album et annonce bien le mini album plus électro.
    Concernant le mini album Happy Ending, j'adore First Love et Oh my prince.

    Le saviez-vous? Neon Bunny s'appelle Im Yu Jin et elle a bientôt 30 ans. Seoulight a été sacré meilleur album aux Korean Music Awards en 2012! Avant sa carrière solo, elle était au clavier pendant quelques années dans le groupe coréen indé The black Skirt.

    Sources : review de l'album Happy Ending sur Allkpop, un article sur Eat your kimchi et Neon Bunny, article dédié à Neon Bunny

     

    Oh My Prince (album Happy Ending, 2012) - Come a little closer (Seoulight, 2011)
     


    5 commentaires
  • The blue hearts

    Aujourd'hui, je vais vous parler d'un autre groupe japonais que j'adore, un groupe de musique punk : The Blue Hearts (ザ・ブルーハーツ).
    J'ai découvert ce groupe tout comme TMGE grâce à un film, Linda Linda Linda. J'ai immédiatement aimé les trois chansons présentes dans le film (Linda Linda, Boku no migite et Owaranai uta). Comme j'aime beaucoup le punk, j'ai tout de suite écouté leurs albums et j'ai adoré, je ne m'en lasse pas! Il y a tellement d'énergie dans leurs chansons et de bonne humeur, c'est ce que j'aime chez eux. Je ne m'en lasse pas car ils ont toujours su se renouveller et le mélange de différents styles de musique y est pour beaucoup.
    En voyant les vidéos de leurs concerts, on sent bien compte de toute l'énergie qui est mise dans leurs chansons (le chanteur est une vraie pile électrique, il doit avoir des ressorts dans les jambes!).

    The blue hearts a vu le jour en 1984 et les membres du groupe se sont séparés en 1995. Le premier album éponyme est sorti en 1987 et leur premier single officiel, sortit en 1987, est Hito ni yasashiku.
    Le groupe a sorti en tout 9 albums studio entre 1987 et 1995.
    The blue hearts c'était : Kômoto Hiroto (chant (principal), harmonica), Mashima Masatoshi (guitare, chant), Kobayashi Masaru (basse, chant) et Kajiwara Tetsuya (percussions, chant).

    Lire la suite...


    2 commentaires
  • Joyeux noël à tous et toutes! Contrairement au titre de cette chanson des Jun Sky Walker(s), noël 2012 ne sera pas blanc malheureusement! Shiroi Christmas (白いクリスマス) veut dire noël blanc.

    Je ne connais que cette chanson de ce groupe, je l'ai découverte sur une compilation regroupant les tubes de rock japonais des années 80/90 "Climax j-rock history". Je n'ai pas trouvé de traduction, et il y a peu d'info sur le groupe en anglais, dommage...

    Jun sky wakler(s) était un groupe de punk rock célèbre au Japon, de 1986 à 1997. Pour en savoir plus sur jpopasia.

     


    votre commentaire
  • Voilà une chanson du groupe de rock japonais Thee Michelle gun elephant qui a pour titre Sekai no owari (世界の終わり) qui signifie la fin du monde. Je suis un peu en retard pour poster cet article du coup puisque la fin du monde était annoncée pour hier (et bien sur on est toujours là).
    Pour la traduction c'est ICI (paroles en kanji/katakana, romaji et traduction en anglais).

    Cette chanson est présente sur l'album Cult grass stars sorti en 1996 et qui est le 2e album studio du groupe (mais le 1er album sorti sur le label Triad). Le single Sekai no owari est sorti en 1996, c'est le 1er single du groupe.

    Le clip

     

    Version live


    votre commentaire
  • J'ai découvert Thee Michelle Gun Elephant (TMGE) il y en 3 ans maintenant. Et comme la plupart des groupes et artistes japonais, je les ai découvert grâce à un film : Blue Spring de Toyoda Toshiaki où on peut entendre par exemple Akage no Kelly, Drop et des morceaux instru.

    Très vite, j'ai voulu découvrir les albums de ce groupe et j'ai adoré immédiatement et j'adore toujours autant. Mes trois albums favoris sont Cult Grass Stars, Chicken Zombie et Casanova Snake. J'ai même pu m'en acheter deux dans un book off lorsque je suis allée à Paris en 2010, il me manque donc Casanova Snake. Le reste, je les ai téléchargés sur le net en attendant de pouvoir en acheter d'autres (-_-). C'est vraiment dommage que la musique japonaise soit si difficilement accessible en France.

    Thee michelle gun elephant Thee michelle gun elephant

    Lire la suite...


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique