• Nightmare detective

    Nightmare detectiveTokyo. Plusieurs personnes sont retrouvées sauvagement mutilées dans leur appartement. Alors que tout porte à croire qu'il s'agit de suicides, la jeune détective Keiko Kirishima découvre que les victimes ont appelé la même personne, un certaine "0", avant de mourir. En suivant cette piste, Keiko va se retrouver sur la trace d'un serial-killer hors norme : celui-ci à le don de s'introduire dans les rêves de ses victimes pour les pousser à se tuer dans leur sommeil.

    Pour arrêter l'assassin, elle fait appel à un homme mystérieux qui a lui aussi le pouvoir de s'immiscer dans les rêves...

    Source résumé : dvd

     


    - Titre original : Akumu tantei (悪夢探偵)
    - Réalisateur : Tsukamoto Shinya
    - Scénario : Tsukamoto Shinya
    - Genre : Horreur, fantastique, policier
    - Pays : Japon
    - Année : 2006 (Rome), 2007 (Japon), sorti en dvd en France
    - Durée : 105 min
    - Musique : Ishikawa Chu


    Casting :

    - Matsuda Ryuhei : Kagenuma Koichi
    - Ando Masanobu : Wakamiya
    - Tsukamoto Shinya : 0
    - Osugi Ren : Detective Sekiya
    - Hitomi : Kirishima Keiko
    - Harada Yoshio : Keizo Oishi


    Mon avis :

    Jusqu'à présent je n'avais vu que 2 films de Tsukamoto Shinya, Tokyo Fist et Bullet Ballet, que j'avais adoré. J'ai vraiment envie de découvrir le reste de la filmographie de ce réalisateur mais ses films sont cependant difficiles à trouver en dvd. Il semblerait que le peu de dvds édités chez nous ne le soient plus (Gemini, Bullet Ballet, Tokyo Fist, Tetsuo...) ou ne l'ont jamais été (Vital, Haze, Kotoko...). Il faut parfois aller voir du côté des imports UK. Quant à l'édition dvd française de Nightmare detective, elle semble aussi de plus en plus difficile à se procurer, c'est vraiment dommage car en plus c'est une édition qui contient pas mal de bonus dont le 1er court métrage de Eric Dinkian, Kaojikara.

    Ici, avec ce film on a un mélange de fantastique, horreur et policier et je trouve que ce mélange des genres se marie plutôt bien. Cependant, l'horreur prend beaucoup plus le dessus sur l'enquête policière comme dans Ring mais dans un genre différent.
    Comme dans Tokyo Fist et Bullet Ballet, on retrouve une majorité de tons bleutés au niveau de la couleur sur l'image ce qui renforce la froideur de la ville et de l'histoire. Il y a pas mal de sang lors des attaques du meurtrier (ça m'étonne pas avec Tsukamoto). Du sang comme toujours bien exagéré, bref, en grande quantité! La principale arme étant un couteau ou tout au autre objet bien tranchant... Enfin, on retrouve comme à son habitude Tsukamoto dans un des rôles du film, ici il incarne "0".

    Je connaissais également bien sûr Matsuda Ryuhei dans le rôle du '"nightmare detective" et j'ai découvert le reste du casting pourtant connu (Hitomi et surtout Ando Masanobu!). Le jeu des acteurs était quand même un peu trop exagéré, pour moi c'était un des principaux défauts de ce film.

    Nightmare detective

    Nightmare detective est un film assez lent avec une atmosphère vraiment très étrange et qui nous amène à nous poser beaucoup de questions qui ne seront pas toutes résolues à la fin (notamment le cauchemar que fait Keiko qui l'empêche de dormir, on aurait aimé en apprendre plus sur son passé mystérieux). Le film prend vraiment son temps mais lors des scènes de meurtres particulièrement sanglants et éprouvants, tout va très vite : comme la victime, on ne comprend pas ce qui arrive tellement ça va vite, ce qui rend ces scènes (en plus d'êtres très bruyantes) vraiment effrayantes et donne aussi cette originalité (meurtrier invisible, caméra qui bouge beaucoup...).

    Une des caractéristiques intéressantes et omniprésentes du film c'est cette frontière entre le rêve et la réalité (enfin cauchemar éveillé plutôt) qui est souvent difficilement identifiable. Il faut vraiment attendre la fin du film pour avoir compris le fonctionnement, ce qui apporte une touche de complexité tout comme son enquête qui paraît impossible à résoudre autrement que d'entrer dans un rêve...attraper un meurtrier en dormant. Tout se joue avec l'esprit qui peut s'avérer très "fatiguant"! Mais je trouve une fois de plus que cela en fait toute l'originalité de ce film.

    Par contre, le film ne se penche pas assez sur certains personnages et sa durée de toute façon ne le permet pas. J'espère que le 2e volet apportera plus de réponses. Le "nightmare detective" est tout sauf à ce quoi je m'attendais, il est fatigué, dégouté par sa vie et son étrange don, il a peu confiance en lui et est appeuré par son don. Un héro très bizarre mais intéresssant. D'ailleurs, il se complète bien avec Keiko en permanence elle aussi affaiblie par la fatigue et sa recherche permanente de réponses...

    Enfin, la musique signée Ishikawa Chu, comme pour la grande majorité des films de Tsukamoto, est excellente, glaçante, mystérieuse, lente, et elle colle parfaitement au récit et apporte cette touche froide supplémentaire déjà apportée par la lenteur du récit et le ton bleuté de l'image. Chu Ishikawa est un compositeur que j'aime beaucoup pour l'utilisation des sons métalliques dans ses bandes originales.

    Voilà, donc il y a beaucoup à dire sur Nightmare detective qui est un bon film mélangeant divers genres. Il est certe un peu spécial et ne plaira peut-être pas à tous les amateurs d'horreur et de fantastique je pense. Un film étrange et original à découvrir. J'espère voir la suite prochainement!

    Ma note : 7/10

    Ageha.

     

    Bande-annonce vosta

    « Une vie simpleHotaru no hikari (saison 2) »

    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :