• Sekai no chuushin de, ai wo sakebu

    Sekai no chuushin de ai wo sakebuMatsumoto Sakutaro, 34 ans, médecin, se réveille chaque matin en larme et depuis 17 ans car en 1987, il a perdu l'amour de sa vie, Hirose Aki, atteinte d'une leucémie à laquelle elle n'a malheureusement pas survécue.

    17 ans ont passé et Sakutaro n'a toujours pas fait  le deuil de Aki et a gardé pendant tout ce temps ses cendres qu'il n'a jamais réussi à répandre.

    Il va alors nous raconter et se confier à sa meilleure amie Kobayashi Aki, leur histoire, leur rencontre, leur relation, le lycée, les amis et le combat contre la maladie...

    Kobayashi Aki va l'aider petit à petit à faire le deuil d'Hirose Aki.

    Fiche technique :

    - Titre original : Sekai no chuushin de, ai wo sakebu (世界の中心で、愛をさけぶ)
    - Titres : Crying out love, in the center of the world/Un cri d'amour au centre du monde
    - Scénariste : Morishita Yoshiko
    - Genre : Drame, romance
    - Adaptation : Roman de Kyoichi Katayama
    - Pays : Japon
    - Année : 2004
    - Episodes : 11 x 45 min + 1 SP
    - Chanson thème : "Katachi Aru Mono" by Shibasaki Kou
    - Musique : Kono Shin


    Casting :

    - Yamada Takayuki : Matsumoto Sakutaro (17 ans)
    - Ogata Naoto : Matsumoto Sakutaro (34 ans)
    - Ayase Haruka : Hirose Aki
    - Sakurai Sachiko : Kobayashi Aki
    - Tanaka Koutaro : Oki Ryunosuke
    - Emoto Tasuku : Nakagawa Akiyoshi
    - Motokariya Yuika : Ueda Tomoyo
    - Matsushita Yuki : Sensei Yatabe Toshimi
    - Takashashi Katsumi : Matsumoto Junichiro
    - Oshima Satoko : Matsumoto Ayako
    - Tezuka Satomi : Mme Hirose
    - Miura Tomokazu : Mr Hirose
    - Nakadai Tatsuya : Matsumoto Kentaro



    Mon avis :

    Après Aoi Tori, j'enchaîne de nouveau avec un drama très triste et bien plus que ça, ça fait très longtemps que je voulais le voir, comme c'était un drama "maladie", j'avais pas envie de pleurer comme ça l'avais été pour Ichi Rittoru no Namida et puis finalement, je me suis lancée!

    Sekai no chuushin de ai wo sakebu est en effet très triste, dramatique, carrément tragique, on sait dès les 1ères images du 1er épisode que le personnage principal va perdre sa copine et que leur histoire va donc se terminer très mal. Pourtant, je n'ai pas versé une larme mais ça ne m'a pas empêchée d'être très émue et touchée par ce beau drama.

    En fait, le drama n'est pas triste en permanence, il y a les amis, la famille, les profs...tout ce petit monde qui entourne Aki et l'aide à ne pas perdre le moral face à cette terrible maladie et à la combattre chaque jour. Il faut d'ailleurs plusieurs épisodes pour que Aki découvre sa maladie, enfin nous en 1er ainsi que ses parents puisque le médecin à conseiller de ne pas lui dire la vérité au début mais comme vous vous en doutez, elle finit évidemment par comprendre ce qu'on lui cache...une leucémie.

    Sekai no chuushin de ai wo sakebu Sekai no chuushin de ai wo sakebu

    Je trouve que la partie la plus triste de l'histoire n'est pas l'année 1987 mais le présent de Saku qui doit vivre sans Aki et se réveille tous les matins depuis 17 ans en larmes. Il souffre terriblement et n'arrive toujours pas à faire le deuil de sa copine. C'est terrible la vie qu'il mène et heureusement qu'une amie est là pour le soutenir, et l'aidera progressivement à surmonter son chagrin.

    Donc, la série est divisée en deux époques, chaque épisode commence dans le présent et ça dure environ 5 à 10 min, puis on retourne dans le passé en 1987 et revient au présent à la fin de l'épisode pour les 5 à 10 dernières minutes restantes. Saku raconte les événements les plus marquants  de l'année 1987...souvenirs heureux et douloureux à la fois.

    Plus l'histoire avance et plus c'est triste dans le passé car la maladie de Aki évolue rapidement et en même temps on assiste au Saku du présent qui lui évolue dans le sens inverse grâce à son amie Kobayashi Aki.

    C'est encore Yamada Takayuki (Taiyou no uta, Byakuyakou, Crows Zero...) et Ayase Haruka (Hotaru no Hikari, Byakuyakou, Cyborg Girl...) qui incarne le couple principal de l'histoire comme dans Byakouyakou, sauf que les personnages sont bien différents cette fois-ci et l'histoire aussi...heureusement parce que j'avais trouvé ce drama trop lourd à cause de toute cette accumulation de malheur sans temps mort. Ils sont toujours très bons, ils savent bien pleurer^^ et incarnent des personnages très attachants.

    Sekai no chuushin de ai wo sakebu Sekai no chuushin de ai wo sakebu

    Par contre, je ne connais pas le reste du casting, j'ai aimé tous les personnages secondaires, même le père de Aki, qui au début était très strict et pas très à l'écoute de sa fille mais il finit par changer d'attitude. Ils sont beaucoup moins mis en avant que le couple principal évidemment mais ils sont tout de même très importants car ils sont là pour soutenir le couple face à la maladie et dans le présent aider Saku à faire son deuil.
    L'interprétation est également plutôt bonne du côté des rôles secondaires et les personnages sont également très attachants et touchants comme le grand-père de Saku ou la prof de littérature par exemple.

    A noter qu'il y a également une adaptation en film  de Yukisada Isao avec Nagasawa Masami et Moriyama Mirai.

    Sinon, globalement, l'histoire est bien menée, j'ai trouvé qu'il n'y avait pas de longueur, je ne me suis jamais ennuyée et j'ai suivis avec attention la vie de Saku et Aki.
    C'est vrai que le drama peut paraître trop chargé "drame" par moment mais ça ne m'a pas du tout dérangée, comme ça l'avait été pour Ichi Rittoru no namida.
    Enfin, la musique instru n'est pas exceptionnelle, j'ai souvent l'impression d'entendre la même chose lorsqu'il s'agit d'un drame ou d'une romance...sauf pour la chanson Linda, Linda des Blue Hearts qu'on peut entendre brievement :)

    Sekai no chuushin de ai wo sakebu Sekai no chuushin de ai wo sakebu

    Bref, Sekai no chuushin de ai wo sakebu est un très beau drama mais extrémement triste. Je conseille aux plus sensibles d'entre-vous de vous munir de mouchoir si vous ne l'avez pas encore vu...
    Et puis c'est toujours un plaisir de voir Ayase Haruka et Yamada Takayuki, deux acteurs que j'apprécie énormément.

    Ma note : 8,5/10


    Ageha.



    Aperçu vidéo : MV, Katachi Aru Mono by Shibasaki Kou

    « Dracula au PakistanYUKI : Ureshikutte Daki Au Yo [Album] »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 12 Juin 2010 à 10:14
    Ton prochain j-drama sera sûrement une comédie, faudrait surtout pas que tu tombe dans la sinistrose hein .
    N'empêche que tu as bien résisté vu que tu n'as versé aucune larme. Comment c'est possible ça ? J'ai pas réussi à contenir ce trop plein d'émotions, je crois que c'est à partir du passage avec le grand-père, lorsque le héros fait du vélo.
    Vu que "Sekai..." et "Byuakuyakou" sont réalisés par la même personne (+ mêmes acteurs, même chanteuse), j'y ai vu une sorte de duo complémentaire, celui-ci représente la tristesse lumineuse, l'autre la tristesse obscure, super l'analyse .
    J'ai pas une longue liste de dramas maladie mais je crois qu'on a vu les deux meilleurs "Ichi rittoru..." et celui-ci.

    2
    Ageha Profil de Ageha
    Samedi 12 Juin 2010 à 18:12
    Même pas! Black&White est drôle au début et après plus vraiment, Damo je doute que ça me fasse rire et Bump off lover pareil. Les dramas qui me restent en stocks sont Kisarazu Cat's eye (encore un drama maladie mais il a l'air différent celui-la), Unfair (je suis plus très motivée pour le voir), Soulmate, Beethoven Virus, Xenos, Fight...rien de marrant la dedans, je viens de me rendre compte que je ne regardais plus de dramas marrants!
    Heureusement que Fated to love you est sur ma liste et papa to musume no nanokakan, parait qu'il est drôle aussi.

    C'est vrai, j'ai versé aucune larme! je suis moi même très étonnée.
    Je suis d'accord, je trouve que ce que tu dis représente bien ces deux dramas, mais j'ai eu du mal à supporter Byakuyakou...alors que Sekai no Chuushin, pas de problème.

    Oui Ichi Rittoru fait parti des meilleurs, il reste la référence pour moi! Par contre Taiyou no uta est très très moyen...je ne sais pas si tu l'as vu, c'est aussi avec Sawajiri Erika.
    3
    Mercredi 16 Juin 2010 à 12:30
    J'ai pas vu "Taiyou no uta", justement parce que j'avais lu que c'était pas jojo mais je ne lui ferme pas la porte pour autant vu que Yamada Takayuji joue dedans. Mais là, j'ai envie de me tourner vers des j-dramas plus légers (une fois "Around 40" terminé). Ta future liste me fait rire, effectivement tu risque pas de beaucoup te marrer (même s'ils valent le coup. d'être vus) Par contre, oui oui regarde "Papa To Musume...", il est très court et j'ai passé un bon moment. Le rôle du père y est pour beaucoup, enfin tu m'en diras des nouvelles d'ici là.


    4
    Ageha Profil de Ageha
    Mercredi 16 Juin 2010 à 21:01
    Je pense qu'avec Papa to musume ... je vais ajouter Love Shuffle, il m'intéresse de plus en plus ce drama.
    Merci pour les conseils.
    Et puis ca me permettra de revoir Aragaki Yui, parce que je ne l'ai vu que dans My Boss My Hero pour l'instant et ça remontte à très très loin tout ça!

    Dans Taiyou no uta, Yamada Takayuki joue un personnage un peu comme dans Sekai...mais je l'ai préféré dans Sekai...
    5
    Jeudi 17 Juin 2010 à 22:49
    Katzina
    Papa to musume et Love Shuffle, je ne peux qu'aprouver ces choix ! ^^
    J'avais déjà été étonnée que tu n'apprécies pas plus que ça la musique de Byakuyakou, et celle de Sekaichuu ne t'a pas branchée non plus apparemment. C'est sûr que les compositions de Kono Shin utilisent des instruments et des gammes classiques pour le genre, mais je trouve qu'elles ont vraiment quelque chose en plus. Enfin comme on dit, les goûts et les couleurs, ça se discute pas ^^.
    6
    Ageha Profil de Ageha
    Vendredi 18 Juin 2010 à 19:41
    La musique de ces dramas ne m'ont pas vraiment touchées, c'est vrai mais elles collent bien au style de l'histoire.
    C'est après avoir lu ton article que j'ai ajouté Papa to musume... à ma liste, avant il ne me disais vraiment rien parce que ça me faisait trop penser à Freaky Friday avec Lindsay Lohan...je me suis endormie devant ce film :p
    Pour Love Shuffle, toi, Lynda et TiteSouris m'ont convaincue :)
    7
    Stancie
    Vendredi 25 Juin 2010 à 22:44
    Mon crying actor préféré ! Yamada Takayuki est sublime dans ce drama, tout en retenu, tout en justesse. J'ai vu ce drama après Byakuyakou. Alors que ce dernier est tourné après Sekai, je suis toujours d'une logique parfaite  Lors de mon visionnage, ce drama m'avait bien retournée, j'ai même bien pleuré. Pourtant, c'est pas trop mon genre. Je crois que le duo acteur, y est vraiment pour beaucoup. Il y a une belle alchimie entre Yamada et Ayase. J'aimerais bien que Yamada comme Matsuyama Kenichi reviennent dans des dramas.
    J'avais mis "Taiyou no uta" dans ma liste des " Bouge-toi pour le voir' mais bon, je suis pas mais pas du tout fan du jeu d'Erika Sawajiri. Bon, elle joue toujours mieux que erika Toda ou que la pouffe dans crow Zero, mais j'ai vraiment du mal avec  Sawajiri.
    Donc pour en revenir au drama, oui parce que vive le hors sujet, j'ai bien aimé le parallèle entre le passé et le présent de Matsumoto . le jeu des acteurs montre bien la continuité des sentiments et de la souffrance de Matsumoto car être la personne qui reste est souvent difficile. Comment reconstruire sa vie, comment faire son deuil ? Je trouve que le drama
     prend le temps de répondre à ces questions.
    8
    Ageha Profil de Ageha
    Samedi 26 Juin 2010 à 00:03
    Ce n'est pas moi qui vais te convaincre de voir Taiyou no uta car je n'avais pas trop accroché à ce drama, Erika sawajiri est très bien dans Ichi rittoru no namida mais dans celui-là, elle n'a pas réussis à me toucher...
    Je n'aime pas Erika Toda et Kuroki Meisa à pars dans Crows Zero et un court métrage, je ne la connais pas vraiment, je n'ai pas d'avis sur elle...

    Oui, c'est vrai que Yamada/Ayase est un duo qui fonctionne super bien!
    C'était vraiment triste de voir Saku adulte, il a vécu 17 ans en étant malheureux et en pleurant tous les matin à chaque réveil...c'est fou...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :