• Shutter

    ShutterUne nuit sur une  petite route de campagne, Tun et Jane renversent accidentellement une jeune femme. Ils décident de prendre la fuite et essaient d'oublier le drame. Les jours passent mais les rêves de Jane sont hantés de cauchemars tandis que Tun, photographe professionnel, remarque l'apparition de formes mystérieuses sur ses photos. Les phénomènes inquiétants se multiplient autour d'eux, Tun et Jane doivent faire la lumière sur le mystère qui les entoure...

    "En regardant de vieilles photos des émeutes de 1973 (72 personnes massacrées par l'armée), les réalisateurs ont eu l'idée de se documenter sur les photos d'esprits. Ils consultent l'énorme collection de 2 professeurs d'université et décident d'écrire une histoire sur ce thème. D'authentiques photos d'esprits issues de cette collection sont utilisées dans le film."

    Source résumé : dvd


    Fiche technique :

    - Titre original : ชัตเตอร์ กดติดวิญญาณ
    - Autre titre : Shutter
    - Réalisateurs : Banjong Pisanthanakun et Parkpoon Wongpoom
    - Scénaristes : Banjong Pisanthanakun, Parkpoon Wongpoom et Sopon Sukdapisit
    - Genre : Horreur
    - Pays : Thailande
    - Année : 2004 (dvd France : 2006)
    - Durée : 97 min
    - Musique : Chartchai Pongprapapan


    Casting :

    - Ananda Everingham : Tun
    - Natthaweeranuch Thongmee : Jane
    - Achida Sikamana : Natre
    - Unnop Chanpaibool : Tonn
    - Chachchaya Chalempol : La femme de Tonn
    - Sivagorn Muttamara : Meng
    - Titikarn Tongprasearth : Jim



    Mon avis :

    ShutterShutter est un film d'horreur thailandais que je voulais voir depuis bien longtemps. J'ai enfin pu avoir le dvd sur amazon (si ce film vous intéresse, il est pas très cher, je l'ai trouvé à 6€). Je l'ai d'ailleurs vu peu de temps après tellement j'étais impatiente. Et puis ça fait un bout de temps que je n'avais pas regardé de film d'horreur.

    D'après les critiques que j'avais lu et qui m'avait donné envie de connaître ce film, Shutter était très effrayant et se démarquait des films à la Ring même s'il en empruntait les codes.
    Ayant vu peu de films d'horreur comme je le dis toujours, j'ai peu d'élèments de comparaison et le film de fantômes ne m'a pas encore lassée.

    Ce qui différencie Shutter de Ring par exemple, c'est le fait de nous montrer dès le début le fantôme sous divers aspects (d'abords des tâches et silhouettes étranges sur les clichés du photographe et puis petit à petit de vraies apparitions mais brèves et surprenantes, sous forme de cauchemars ou non).
    Après la 1ère apparition, tout va très vite ensuite, on ne risque certainement pas de s'ennuyer et les apparitions se font de plus en plus nombreuses et marquantes pour le spectateur et les personnages. Et derrière tout ceci une passionnante reconstitution "photographique" de ce qui s'est réellement passé concernant la vie de l'esprit en question.

    J'ai vite deviné, au fil de l'histoire ce qui allait se passer et pourquoi cet esprit n'était toujours pas en paix. Qui était-il et quel était son lien avec les personnages principaux.
    L'histoire est prévisible oui, mais pas les réactions et apparitions du fantôme. Mais le final, même si on se doute de quelque chose...je n'aurais pas pensé à un tel retournement de situation dès le départ (je parle de la douleur que ressent un des personnages...à glacer le sang cette histoire).
    Comme je l'ai dis plus haut, tout va très vite, ce qui fait bien peur et la musique est vraiment bien faite, elle contribue à augmenter comme il le faut et quand il le faut la tension. Stressante et effrayante.
    J'ai adoré la scène où Tun vient de terminer une séance photo et d'un coup plus de lumière, l'appareil photo se met à fonctionner tout seul et seule la lumière du flash nous laisse apercevoir l'esprit très brièvement à plusieurs reprises. Mais en fait ce qui m'a le plus marquée dans cette scène c'est le son du flash, ça fait un sacré effet et encore une fois tout va tellement vite!

    Sinon derrière tout ça, il y a une histoire bien triste...

    En plus de la musique, il y a des plans qui augmentent aussi l'effet de stresse, j'appréhende toujours par exemple lorsqu'un personnage est filmé de dos et que la caméra fixe plus particulièrement son épaule. Et puis un esprit qui défie les lois de l'appesanteur...y'a de quoi s'inquiéter.

    Juste une dernière chose que je trouve vraiment importante et qui a certainement beaucoup joué sur l'ambiance du film c'est les vraies vieilles photos d'esprits  (quand le couple fait des recherches sur les esprits et les photos) et le fait de savoir, comme le dit le dvd, que ce sont des photos issues d'une collection de recherches de professeurs d'université (cf. résumé au début de l'article)... Et voilà aussi pourquoi les américains font d'aussi mauvais remakes, on n'y croit pas à leur version parce que les esprits et revenants ne sont pas ancrés dans leur culture contrairement aux films tournés dans certains pays d'Asie.

    Donc, Shutter est un film d'horreur qui fait réellement peur et qui réussit à ne pas être une simple copie des films du genre Ring. Une histoire prenante et tellement triste au final. A voir!

    Ma note : 8/10


    Ageha.


    Trailer vosta

    « Dai-nipponjinHara-Kiri : Mort d'un samourai »

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :