• The Revolt of Gumiho - Tale of the Fox's child

    The Revolt of GumihoGoo San Daek, son mari et sa fille vivent modestement mais heureux ensemble.
    Mais ce n'est pas une famille comme les autres, San Daek est une Gumiho, une renarde à neuf queues, mi-femme mi-renarde, et sa fille Yeon Yi le deviendra à son tour le jour des ses 10 ans, dans quelques mois.

    Goo San Daek a rencontré son mari alors qu'elle avait son apparence de Gumiho, elle lui avait laissé la vie sauve en lui faisant promettre de ne jamais parler de leur rencontre sous peine d'être tué de ses propres mains. Il avait ensuite rencontré une jeune belle jeune femme sans savoir que c'était elle et c'étaient donc mariés. De leur union est née Yeon Yi.

    Pour devenir une humaine, une Gumiho doit endurer 10 longues années de mariage mais son mari raconte cette rencontre avec la Gumiho et brise la promesse un jour avant. Goo San Daek ne deviendra pas humaine et sa fille le jour de ses 10 ans deviendra une Gumiho.

    Son mari se suicide. Goo San Daek et Yeon Yi quittent le village ravagé par une épidémie. Elles trouvent refuse chez Maître Yun Du Sun mais elles sucitens bientôt la jalousie de la maîtresse de maison et de Chook la fille du maître gravement malade.


    Fiche technique :

    - Titre original : Gumiho : Yeonwoonuidyun (구미호: 여우누이뎐)
    - Autres titres : Grudge : The Revolt of Gumiho/Gumiho : Tale of the fox's child/The Gumiho's revenge
    - Scénaristes : Oh Sun Hyung, Jung Do Yeon
    - Genre : Fantastique, drame, historique
    - Pays : Corée du Sud
    - Année : 2010 (Disponible sur Dramapassion, pas de coffret dvd)
    - Episodes : 16 x 68 min
    - Musique :


    Casting :

    - Han Eun Jung : Goo San Daek (Gumiho)
    - Jang Hyun Sung : Yun Du Sun
    - Kim Yoo Jung : Yeon Yi
    - Seo Shin Ae : Yun Chook
    - Kim Jung Nam : Lady Yang
    - Kim Gyu Chul : Steward Oh
    - Suh Joon Yoong : Chun Woo
    - Im Seo Yeon : Kye Hyang
    - Kim Woo Suk : Yoon Choong Il
    - Woo Min Gyu : Yoon Choong Yi
    - Chun Ho Jin : Manshin


    Mon avis :

    The Revolt of Gumiho est un drama que j'ai vu parce que la légende des renardes à neuf queues m'intriguait. J'avais plusieurs choix de kdramas, un segment de la série Hometown Legend misant sur le fantastique, la comédie romantique My Girlfriend is a nine-taled fox des Soeurs Hong transposé à l'époque actuelle et enfin The Revolt of Gumiho (connu également sous le titre de Tale of the fox's child). J'ai choisi de regarder ce dernier car il me paraissait intéressant au niveau de l'histoire (vengeance) et de l'époque à laquelle elle se déroule et puis la très belle affiche me donnait l'impression que la série était de qualité.
    Je suis très contente de ce choix, car oui, c'est une série de qualité, un vrai petit bijou comme on en voit certainement peu et esthétiquement réussi.
    Nombreux sont les termes qui me viennent à l'esprit : beau, passionnant, envoutant, cruel, intense, triste, tragique, surprenant, original...
    Donc, vous l'aurez compris, The Revolt of Gumiho est mon coup de coeur parmis le peu de dramas vu depuis ce début d'année et même de tous les kdramas que j'ai vu depuis le début.

    Le genre historique ce n'est pas ce que je préfère mais lorsque celui-ci est mélangé au fantastique, à des légendes anciennes, là ça risque de me plaire. Ce fût donc le cas ici. Pour en savoir plus sur les renardes à neuf queues vous pouvez lire CECI et vous vous rendrez compte que ce n'est pas seulement une légende coréenne.

    The Revolt of Gumiho The Revolt of Gumiho The Revolt of Gumiho


    Le casting de The Revolf of Gumiho est composé d'acteurs qui me sont inconnus sauf Han Eun Jung qui interprète l'héroïne de la série. Je la connaissais uniquement sous les traits de la rivale dans Full House, mais si, souvenez-vous...la fille avec des goûts vestimentaires douteux (les soutifs qui dépassent volontairement des vêtements). Autant dire que j'avais gardé une image assez mauvaise de cette actrice.
    Je découvre enfin son vrai talent et même si parfois elle en faisait trop (comme l'ensemble du casting d'ailleurs), elle a joué son rôle avec son coeur je dirais même avec ses tripes et s'est effectivement donnée à fond pour son personnage.
    Le reste du casting est impeccable lui aussi, malgré ce surjeu lors des scènes dramatiques (...toutes les scènes sont dramatiques...). Les gamines s'en sortent plutôt bien, Kim Yoo Jung qui incarne Yeon Yi (la petite Gumiho) est boulversante et Seo Shin Ae qui interprète Chook la fille de Yun Du Sun est bluffante dans son double rôle! Une petite peste pourrie gâtée vraiment crédible qui aurait mérité des paires de claques à chaque fois qu'elle ouvrait la bouche.
    Sinon, comme je l'ai dit plus haut, le casting est dans l'ensemble plutôt bon mais je ne vais pas tout détaillé parce qu'il y beaucoup d'acteurs. Même ceux qui incarnent les personnages secondaires ont une grande importance et seront chacun à leur tour impliqués dans cette tragique et cruelle histoire. Aucun rôle ne donne l'impression de "meubler".

    Mes personnages préférés étaient (et heureusement) Yeon Yi et sa mère mais aussi le jeune Maître joué par Lee Min Ho (pas la même que celui que tout le monde connaît, celui-ci est plus jeune) et Chun Woo, le muet qui se rangera vite du côté de Yeon Yi et de Goo San Daek ainsi que le jeune maître d'ailleurs.
    J'ai détesté toute la famille de Yun Du Sun, lui était tiraillé entre son amour pour sa fille Chook et l'attachement récent pour Yeon Yi. Je ne lui ai trouvé aucune excuse malgré le motif de son acte désespéré mais inconcevable pour un homme qui dit considérer cette petite fille comme sa propre fille. Je n'ai trouvé aucune excuse non plus à la maîtresse de maison tout aussi ignoble à pousser à bout son mari et le manipuler.
    Il y a deux personnages que j'ai vraiment eu du mal à cerner jusqu'aux derniers épisodes sont le juge (qu'est ce qui le motive autant à détester Yun Du Sun?) et puis évidemment Manshin, le Shaman (j'ai eu tout de même ma petite idée sur lui vers les 3/4 de la série...mais oh!!!).
    Je regrette beaucoup que le personnage de Chun Woo soit si peu développé, j'attendais avec impatience des détails sur son passé (pourquoi ne parle t-il plus?) mais rien...

    The Revolt of Gumiho The Revolt of Gumiho


    La série à su me surprendre à plusieurs reprises et jusqu'à la fin. Elle est composée de 2 parties, il faut lui laisser le temps de s'installer mais il s'y passe tout de même pas mal de choses dès le 1er épisode. La seconde partie bascule dans l'horreur, pas dans le sens effrayant mais "cruauté" de l'histoire. Je pense n'avoir jamais une histoire de vengeance comme celle-là dans une série tv. Beaucoup des meurtres ne sont pas hésitants, mais directs. Certains personnages sombrent dans la folie et ne contrôlent plus rien. On n'est vraiment pas dans un drama où les personnages réfléchissent avant de passer à l'acte, se sentent coupable avant même de faire ce qu'ils doivent faire. En parallèle, on a tout de même droit à une petite et jolie histoire d'amour entre le jeune Maître et Yeon Yi (je rapelle que la gamine à presque 10 ans et lui 13 ans).

    Le fait que le drama présente les Gumiho comme des victimes est intéressant car on comprends vite que les humains les perçoivent comme des créatures maléfiques et les redoutent beaucoup. On a un message fort contre l'intolérance et la question qu'on se pose immédiatement : qui sont les vrais monstres dans l'histoire? L'apparence...rien à voir.
    Ce n'est jamais drôle, le tournage a dû être vraiment éprouvant et fatiguant car il y a tellement de cris et de pleurs à chaque épisode. Les allergiques de l'ultra larmoyant préferont peut-être ne jamais voir cette série...enfin moi qui n'aime pas beaucoup le larmoyant trouvant ça toujours trop lourd, ici ça ne posait pas de problème, ça ne m'a pas dérangée. Au pire prévoyez la boîte de mouchoirs ;-)

    Enfin, l'esthétique est superbe, tout est vraiment très soigné, les costumes, les paysages et puis cette OST, magnifique que ce soit les titres instru qui jouent un rôle importants au niveau de rythme et les deux très belles chansons qui collent parfaitement au ton de la série.
    Même les défauts comme le maquillage, perruques, fausses moustaches, certaines attitudes et gestes, certaines expressions exagérées et du surjeu pour l'ensemble du casting lors des scènes dramatiques ne parviennent pas à faire baisser la qualité de ce drama.

    The Revolt of Gumiho


    Bref, The Revolt of Gumiho est un drama de grande qualité et d'une grande force émotionnelle que je vous conseille vivement.

    Ma note : 8,5/10


    Ageha.


    OST

    Bande annonce vosta

    « La Tannière de la bête - Female prisoner Scorpion : Beast stableLa Mélodie de la rancune - Female prisoner #701 scorpion : Grudge song »

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    gothicmami
    Mardi 13 Décembre 2011 à 17:53

    aime ce drama et j'aime les chanson qui son dans l'histoire merci

    2
    Dimanche 19 Février 2012 à 20:00

    Si la suite est toujours aussi prenante, il risque aussi d'être un coup de coeur pour moi ! J'en suis à l'épisode 5 et purée, j'adore vraiment l'ambiance conte de fées cruel ! La mère mais surtout la fille subissent les pires crasses, ah la la, je sais que ça va mal se finir mais je ne peux pas m'empêcher d'enchainer les épisodes.

    3
    Ageha Profil de Ageha
    Dimanche 19 Février 2012 à 23:19

    Oh super, tu regardes ce drama! J'espère que la suite va te plaire autant et que tu vas pas trouver tout ça trop lourd au bout de quelques épisodes. Parce que ça pleure, ça crie...pfiou ça n'arrête jamais. Très éprouvant ce drama mais que d'émotions. J'ai hate de lire ton avi!

     

    4
    Mercredi 21 Mars 2012 à 18:30

    La suite et fin m'a bien plu, y'a bien quelques scènes qui trainent en longueur, notamment dans les bois vers l'épisode 8. Mais globalement, j'ai passé un super moment devant cette histoire. Je m'attendais pas à ce que le maitre de maison (je sais jamais comment l'appeler) pète les plombs à ce point ^^. Il est poussé à bout mais oh la la, je suis allée de surprise en surprise ! Et le pompon revient au Shaman, oufti il était complètement frappadingue celui là ! Les deux gamines étaient extras dans leur rôle. C'est clair qu'on ne voit pas souvent ce genre de drama, un peu épouvante et surfant sur les légendes.

    5
    Ageha Profil de Ageha
    Jeudi 22 Mars 2012 à 22:30

    J'ai vu que tu as publié l'article, je vais sur ton blog pour le commenter :-)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :