• Waiting In The Dark

    Waiting in the Dark



    Michiru
    , une jeune femme aveugle depuis son enfance, vit avec son père mais elle se retrouve seule suite à son décès.

    Malgré l'aide apportée par ses proches, elle décide de rester dans sa maison et de se débrouiller seule.

    Sa meilleure amie Kazue est la seule qui arrive à la faire sortir de sa solitude lorqu'elle lui rend visite.

    Un jour Oishi, jeune homme d'origine chinoise travaillant à l'imprimerie, est accusé d'avoir poussé son collègue sous le train. Oishi s'enfuit et se réfugie chez Michiru sans qu'elle s'en apperçoive.


    Fiche technique :

    - Titres : Wainting in the Dark/Kurai tokoro de machiawase
    - Réalisateur : Daisuke Tengan
    - Genre : Drame
    - Pays : Japon
    - Année : 2006
    - Durée : 130 min


    Casting :

    - Takana Rena : Honma Michiru
    - Chen Bo Lin : Oishi Ahikiro
    - Igawa Haruka : Mishima Harumi
    - Sato Koichi : Matsunaga Toshio
    - Kishibe Ittoku : Le père de Michiru
    - Mao Miyaji : Futaba Kazue
    - Sano Shiro : ?
    - Hara Fumina : ?



    Mon avis :

    J'ai été très agréablement surprise par Waiting in the Dark, c'est le premier film de Daisuke Tengan, le fils de Shohei Imamura (L'Anguille, La Balade de Narayama...). Pour moi, c'est très réussit pour une première oeuvre.

    Le film suit un plan en trois parties (ça m'a fait penser au Cercle des Amants Polaires, un film espagnol avec Fele Martinez, qui suit aussi un plan en trois parties).

    Waiting in the Dark


    Première partie : Michiru


    Michiru vit seule avec son père dans une grande maison mais il décède subitement donc elle fait le choix de rester dans cette maison. Elle préfère se débrouiller seule, dans cette maison où elle a toujours vécue elle sent en sécurité, elle y a ses habitudes et ses repères. De plus c'est la seule chose qui lui reste de son père.

    Sa vie est très banale, elle peut nous paraître très ennuyante mais Michiru ne sent bien comme ça (Manger, dormir, lire, "écouter" la télé...) mais la plupart du temps c'est le silence qui règne dans la maison.

    Elle ne sort presque jamais sauf quand sa meilleure amie Kazue vient lui rendre visite. Un jour Kazue l'emmène dans un petit resto italien et Michiru se lie d'amitié avec la serveuse Harumi qui est également sa voisine.


    Deuxième partie : Oishi

    Oishi, japonais d'origine chinoise, travaille dans une imprimerie. Il ne s'intégre pas bien car ses collègues ne l'acceptent pas apparemment à cause de ses origines, il est victime de moqueries. Ce qui rend Oishi solitaire et peu bavard.

    Oishi rentre chez lui chaque soir en train, un jour alors qu'il attend sur le quai, son collègue Toshio est poussé sous le train et Oishi prend peur et s'enfui...il est vite suspecté par la police.

    J'ai aimé le fait que ni le spectateur ni les autres personnages du film n'aient vu la scène. On ne sait pas qui a poussé Toshio, on sait juste que Oishi était présent et qu'il détestait ses collègues. Donc logiquement, on se pose beaucoup de questions. Le mystère est gardé jusqu'à la fin.

    Pour échapper à la police, il va frapper à la porte de Michiru car il sait qu'elle est aveugle et qu'elle vit seul. Il va alors se faufiler discrètement à l'intérieur et Michiru ne s'en rendra pas compte au début. Il sera de cette façon "invisible".


    Troisième partie : Michiru et Oishi

    Michiru est aveugle et Oishi est d'origine choinoise, je pense que le réalisateur à voulu nous montrer ces personnages comme des exclus de la société à cause de leurs différences et nous montrer aussi à quel point c'est difficile de s'intégrer dans la société et de se faire accpeté par les autres.

    Kazue insiste toujours pour que Michiru sorte de chez elle mais Michiru a peur, elle se sent en danger à l'extérieur. Elle a déjà essayé de sortir avec sa canne mais lorqu'elle a voulu traverser la route une voiture à failli la renverser et n'a même essayé de l'aider à traverser...vive la solidarité...on peut comprendre Michiru.

    Revenons à Michiru et Oishi. Maintenant que Oishi se cache chez Michiru il partage son quotididien et a pris lui aussi ses habitudes et ses repères dans cette maison (il s'assoit toujours à la même place par exemple.)
    Michiru sent comme une présence chez elle mais ne sait pas quoi exactement, des souris, un fantôme?
    Puis, Michiru découvre enfin sa présence, elle va le laisser rester jusqu'à la découverte de la vérité.

    Waiting in the Dark


    Pour ceux qui ont vu ce film, vous l'avez peut-être trouvé lent et froid à cause des dialogues peu nombreux ou de cette ambiance si particulière qui émane de cette maison.
    En ce qui me concerne, je ne l'ai pas trouvé froid, au contraire j'ai aimé cette solidarité et ce lien qui unit Michiru et Oishi.
    C'est vrai qu'il y a une certaine lenteur dans Waiting in the Dark mais ça colle parfaitement à l'histoire, le quotidien de Michiru. J'ai trouvé ça très calme et apaisant.

    J'ai beaucoup aimé Takana Rena dans le rôle de Michiru que j'ai trouvé très touchante.
    A noter que Chen Bo Lin qui interprète Oishi est un acteur taiwanais.

    Je vous conseille donc Waiting in the Dark qui pour moi est une vraie réussite!

    Ma note : 8/10


    Ageha.


    Aperçu vidéo : Trailer (avec sous-titres anglais)


    Voter !
    « Nodame Cantabile Special Lesson (SP)Hello my Teacher »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :