• Waraeru koi wa shitakunai

    Waraeru koi wa shitakunaiNoël approche à grands pas et l'ambiance de fêtes est déjà bien présente.
    Mais deux amis, Nagai Suzune et Tonaka Ippei sont désespérés à l'idée de se retrouver seuls le soir du réveillon.
    Ils font alors le pari de trouver "l'amour" pour le jour J et le premier qui réussira ce pari pourra exiger du perdant ce qu'il voudra.

    Suzune tombe amoureuse nouvel assistant timide du patron du centre commercial où elle travaille en tant qu'hôtesse d'ascenseur et Tonaka à le coup de foudre pour la jolie réceptionniste fan de ses gâteaux. Mais ce dernier a aussi un autre problème, le patron du centre commercial le menace de fermer sa pâtisserie car ses ventes son presques nulles...
    On suit également Yukiko, une journaliste et Santa, un livreur qui est poursuivi par une horde de femme à chaque fois qu'il se déplace y compris ses 4 soeurs.

    Mais ces personnes ont toutes un point commun, elles ne sont pas douées pour les relations amoureuse...


    Fiche technique :

    - Titre original : Waraeru koi wa shitakunai (笑える恋はしたくない)
    - Scénariste : Suzuki Osamu
    - Genre : Romance, comédie
    - Pays : Japon
    - Episodes : 3 x 46 min
    - Année : 2006
    - Chanson thème : Hikaru by Fayray


    Casting :

    - Yamasaki Shizuyo : Nagai Suzune
    - Koumoto Junichi : Tonaka Ippei
    - Masuda Takahisa : Akai Santa
    - Sakai Wakanai : Shirai Yukiko
    - Natsukawa Jun : Kurisu Rika
    - Matsuo Toshinobu : Midoriyama Ryouhei
    - Kiritani Kenta : Oogura Takaoshi
    - Ogi Hiraoki : Ogi Hiraoki
    - Yahagi Ken : Yahagi Ken
    - Okada Yoshinori : Ooyama Shigo
    - Aso Yumi : Tomoko
    - Sasaki Kuranosuke : Uozumi Satoru
    - Izumi Pinko : Ooyama Kazuyo


    Mon avis :

    Voilà un petit j-drama bien sympathique qui m'a été proposé par Kerydwen de Luminophore et que je remercie pour cette jolie découverte.

    Waraeru koi wa shitakunai est un drama court composé de 3 épisodes de 46 min chacun. Il est court mais il y a tout plein de choses à raconter à son sujet. Les 3 épisodes sont largement suffisants et ne nuisent pas au développement des personnages et à l'évolution de l'histoire. On entre rapidement dans l'histoire et on s'attache autant aux personnages présentés dès le début du 1er épisode.

    Ce drama est un concentré de bonne humeur, rafraichissant, drôle et sympa tout simplement. Je me suis très vite imprégnée de l'ambiance de noël comme ce fût le cas pour Last Christmas que j'avais adoré et que je vous invite à découvrir. Rien que les décorations de noël dans les rues et le centre commercial qui est le point de rencontre de pratiquement tous les personnages, ça donne tout de suite le ton.

    Waraeru koi wa shitakunai Waraeru koi wa shitakunai


    J'ai adoré l'humour omniprésent en partie grâce aux personnages qui sont très drôles dans leur attitude, leurs choix, le dialogue, le physique ou le look particulier pour certains d'entre eux...
    Mon préféré c'est Tonaka, le pâtissier, car il réagit sous le stresse de façon vraiment gênante pour lui et la personne dont il est amoureux (vous voulez de la lingerie au lieu d'inviter la fille à déjeuner^^) et son employé est drôle aussi.
    Suzune, la femme de l'ascenseur c'est vraiment un cas, elle a le coup de foudre pour des tas de mecs qui croisent son regard et elle n'abandonne jamais.
    Le livreur à une bonne bouille mais il fait vraiment très jeune, il a beaucoup de succès auprès des femmes, c'est surement pour ça et aussi pour son trop plein de gentillesse.
    Et que dire du patron du centre commercial qui est vrai un con...rigolo (il fait des bons et ça fait boiiiing en plus!) mais aussi la gérante du bar qui se met à chanter ses tubes de jeunesse (oui c'était une grande chanteuse) quand le sujet s'y prête bien.

    L'humour de ce drama c'est aussi une multitude de détails qui m'ont fait rire voire éclater de rire (la montagne de fromage râpé au resto : DETAILS en images). Il y a des bruitages comme dans les twdrama (cf Prince turns into frog), oui je l'avoue j'adore les bruitages! On sait ce que pense réellement les personnages grâce à leur pensées qu'on peut entendre et aussi lire à l'écran (genre je fais un compliment mais en fait je le pense pas du tout). Je pourrais encore vous donner d'autres exemples comme les sonneries de portable de musique de fillm (Halloween, Star Wars) attribuées à chacune des soeurs de Santa, les jeux de mots avec le nom de ce dernier (Santa san = le père noël) et aussi les jeux de mots avec le nom de Tonaka (tout le monde se trompe et l'appelle Tonakai = renne) ou encore le duo d'animateurs télé OgiYagi...mais je m'arrête là.

    Waraeru koi wa shitakunai Waraeru koi wa shitakunai


    Les décors (en plus de ceux de noël) sont vraiment chouettes, c'est coloré, joyeux, mignon et parfois kitsch (l'appart de Suzune, son uniforme et ses vêtements).

    J'aime bien la façon dont est présentée chaque histoire que je trouve en plus originale pour un drama : à chaque moment important dans l'histoire l'heure s'affiche au début et on revit la période en question pour un personnage différent (pendant que Suzune rencontrait ce type, Tonaka faisait cela). Et si le drama ne nous a pas permi de tout comprendre une situation depuis le début, un personnage extérieur à l'histoire (un passant ou un client) intervient et raconte de façon comique face au téléspectateur le pourquoi du comment.

    Les acteurs sont très bons et leur surjeu volontaire évidemment contribue beaucoup à la bonne ambiance générale du drama et à son caractère bien déjanté.
    Parmi ce casting rempli d'acteurs et actrices assez bien connu, j'ai particulièrement bien reconnu Yamazaki Shizuyo grâce à sa voix grave et lente qui lui donne l'impression d'être toujours à côté de la plaque...enfin, ici c'est pas qu'une impression (la soeur dans Lovely Complex!). J'ai reconnu aussi Sakai Wakana également qui a souvent des rôles secondaires dans les dramas apparement). Quant à Koumoto Junichi, il est tout simplement adorable par sa voix et son visage tout rond et son sourire. Et enfin on retrouve Kiritani Kenta (Crows Zero).

    Je termine par la musique que j'ai trouvé bien sympathique et qui est à l'image du drama, joyeuses pour la plupart des chansons et celle du début donne un effet nostaligique sur l'intro vieillie en noir et blanc car on sent que noël approche et que les personnages sont toujours seul(e)s et c'est aussi la fin de l'année.
    Et le drama se termine bien je trouve, j'ai aimé cette fin là même si je pensais à une toute autre fin...

    Waraeru koi wa shitakunai Waraeru koi wa shitakunai


    Bref, Waraeru koi wa shitakunai est un drama très drôle et original dans sa manière de présenter l'histoire de chaque personnage. En plus, il représente tellement bien la fête de noël au Japon qui, si j'ai bien compris, est plus une fête pour les amoureux! (cf article sur Kanpai!).
    Comme Kerydwen, je vous le conseille à mon tour :-) Et puis, ça fait vraiment plaisir de rire autant en cette période de fêtes de fin d'année où le moral n'est pas toujours forcément au rendez-vous pour tout le monde.

    Ma note : 9/10


    Ageha.


    Le nouveau gâteau de Tonaka


    « Manatsu no Merry ChristmasThey Kiss Again (It Started with a Kiss 2) »

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 24 Décembre 2011 à 16:44
    Kerydwen

    Je suis vraiment super contente qu'il t'ait plu ^^ Il n'est pas du tout connu mais pourtant, je trouve qu'il mériterait de l'être. En plus, à l'époque où je l'ai récupéré il n'était trouvable qu'en VOSTF donc il est facilement accessible pour nous. Il est drôle, mignon et attendrissant mais pas niais.

    En sachant qu'au Japon ils ne fêtent pas Noël comme nous, je ne m'attendais pas à ce que l'on ressente autant l'esprit de cette fête. Mais si ! Je me souviens de toutes les décorations dont tu parles. Et puis les costumes de rennes, haha.

    Autrement je ne me rappelle plus trop de ce qu'il s'y passe exactement (c'est quoi cette mémoire de poisson rouge ?). J'espérais le revoir pour ce Noël mais je n'ai pas réussi à le caser dans mon programme. C'est pas grave, je me rattraperai l'année proche histoire de me mettre dans le bain ^^

    2
    Ageha Profil de Ageha
    Samedi 24 Décembre 2011 à 17:05

    Je l'ai trouvé en vostf (il y a des commentaires de la team en haut de l'écran parfois...perso ça me plait pas trop, ça fait loucher et du coup je loupe les autres dialogues et je reviens en arrière).
    Ce qu'il s'y passe? Suzune a le coup de foudre pour plusieurs type mais elle fait plus fuir qu'autre chose alors forcément ça marche pas et Tonaka cherche son nouveau gâteau qui pourra plaire à la réceptionniste et relancer sa pâtisserie.
    Oui c'est ce que j'avais pu comprendre car c'est aussi la fête des amoureux :-)

    3
    Lundi 26 Décembre 2011 à 18:42
    Nephthys Séries

    Je suis peut-être un chouïa moins fan de ce drama que toi mais c'est vrai qu'il fait figure d'ovni dans tous les films/séries auxquels on a droit en cette période de Noël !

    Par contre, la musique m'a vraiment soulé par moment (notamment quand Suzune rencontre un nouvel homme)... Mais pour le reste je suis d'accord avec toi !

    4
    Ageha Profil de Ageha
    Mercredi 28 Décembre 2011 à 12:49

    Oui, c'est ce que j'ai lu sur ton article. Tu n'es pas fan de tous ces bruitages^^ C'est vrai que si on aime pas trop et en plus que c'est utilisé à outrance, comme ici... ça peu vite agacé!
    Peut-être que le fait d'avoir regardé quelques dramas taiwanais (les comédies romantiques, parce qu'ils ne sont pas tous comme ça), m'a peut-être habituée^^
    C'est vraiment un OVNI, là je suis d'accord ;-)

    5
    Samedi 31 Décembre 2011 à 10:47
    Nephthys Séries

    Disons que ce n'était pas les bruitages qui me gênaient mais surtout le retour de cette chanson quand Suzune avait un coup de foudre ! Ca oui ca m'a bien agacé !

    Je n'ai encore pas regardé de séries taiwanaises pour le moment mais qui sait, ca changera peut-être en 2012 !!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :