• Yume no Ginga/Le Labyrinthe des Rêves

    Yume no GingaTomonari Tomiko, une poinçonneuse de bus, vient d'apprendre la mort de Tsuyako son amie et collègue. D'après la police, c'est un double suicide, le chauffeur du bus était son fiancé, Niitaka Tatsuo. Leur bus a été percuté par le train au passage à niveau.

    Or, depuis un certain temps, une rumeur circule parmis les poiçonneuses, qui dit qu'un chauffeur de bus séduit ses équipières, les demandent en mariage et lorsqu'il s'en lasse...s'en débarrassent. La police soupçonne Tatsuo mais n'a aucune preuve.

    Tsuyako avait confié à Tomiko dans une lettre qu'elle pensait que son fiancé projetait de la tuer.

    Un jour, la compagnie de bus où travaille Tomiko engage un nouveau chauffeur, c'est Niitaka Tatsuo.

    Alors, Tomiko va jurer de venger Tsuyako et de démasquer Tatsuo mais elle va tomber amoureuse de lui...


    Fiche technique :

    - Titres : Yume no Ginga/Labythin of Dreams/Le Labyrinthe des Rêves
    - Réalisateur : Ishii Sogo
    - Scénariste : Ishii Sogo
    - Adaptation : D'après un épisode du recueil "Virgin Hell" de Yumeno Kyuusaku
    - Genre : Drame, Thriller, Romance
    - Pays : Japon
    - Année : 1997 (sortie au cinéma et vhs en France en 2000)
    - Durée : 90 min
    - Musique : ?


    Casting :

    - Komine Rena : Tomonari Tomiko
    - Asano Tadanobu : Niitaka Tatsuo
    - Kyono Kotomi : Yamashito Chieko
    - Mano Kirina : Aiko
    - Kurotani Tomoka : Tukikawa Tsuyako
    - Matsuo Reiko : Matsuura Mineko



    Mon avis :

    Yume no Ginga ou Le Labyrinthe des Rêves en VF est mon premier film de Ishii Sogo que j'ai vu il y a 5 ans (ou peut-être plus) sur Arte.  Le film est sorti en salle en France en 2000, mais il n'y pas de sortie DVD malheureusement (une sortie VHS).

    Ce film m'avais beaucoup marquée la première fois que je l'ai vu car j'avais été "soufflée" par l'extrème beauté du noir et blanc. J'avais adoré. J'ai eu l'occasion de le revoir il y a quelques semaines et il m'a fait le même effet qu'à l'époque.

    L'histoire donne envie de le voir rien qu'en lisant le résumé, une histoire de tueur en série dans le Japon des années 30. Je ne connais rien de cette époque, c'est ce qui m'a attirée aussi.
    Le film est en noir et blanc, ce qui lui donne une ambiance particulière, et ce qui est bien adapté à l'histoire, au personnages, à l'époque, l'ambiance...
    Et je trouve que ça renforce la noirceur de l'histoire.

    Yume no Ginga

    Yume no Ginga n'est pas seulement une histoire de tueur en série mais aussi d'une histoire d'amour destructrice et de vengeance.

    Tout au long du film, Tomiko, l'héroïne, va raconter son histoire à sa cousine Chieko, elle lui conseille de ne jamais devenir poinçonneuse, elle lui parle de ses soupçons et son plan pour démasquer Niitaka Tatsuo qu'elle pense coupable du meurtre de Tsuyako. Et surtout, elle dit à Chieko de ne pas s'inquièter "Je sens que Niitaka s'intéresse à moi...ne t'inquiète pas...je ne me laisserais pas tuer si facilement...je connais son secret".

    Lorsque Tomiko et Niitaka se retrouvent seuls, ils se parlent rarement. Il n'est pas très bavard, mais très sérieux ce qui fait qu'il est apprécié de ses collègues et n'est pas soupçonné.

    Mais le problème c'est que Tomiko est attirée par cet homme si mystérieux. Il a l'air toujours confiant et calme, c'est un personnage très charismatique, c'est l'image qu'il donne à mon avis et c'est surement ce qu'a ressentit Tomiko.

    Yume no Ginga

    Tomiko, elle, est timide et discrète et peu bavarde. On voit nettement sur son visage qu'elle le soupçonne et qu'elle ne l'aime pas (au début) mais on voit aussi qu'elle est intriguée et attirée par lui.
    Elle ne va pas résister longtemps, ils vont sortir ensemble. Même si elle est heureuse avec lui, qu'elle sait que c'est de la folie et qu'elle est peut-être en danger...ça fait la première fois qu'elle vit quelque chose d'exitant dans sa vie ennuyante.

    Dans Yume no Ginga (Le Labyrinthe des Rêves) , il y a peu de dialogues, les personnages parlent toujours tout doucement presque à vois basse la plupart du temps.
    Il y a beaucoup de gros plans sur les visages, les mains, les regards. Ils y a beaucoup d'échanges de regards assez longs sans dialogues et parfois même sans sons...mais pas besoin de dialogues on comprend tout dans les regards des personnages.

    La musique qui accompagne le film est envoutante, apaisante et limite planante. Parfois la musique et le son disparaissent.

    Je ne me souviens pas avoir vu beaucoup de sourires . Le film peut paraître assez froid à cause du manque de dialogue, des longues scènes sans musique, sans son ou même de la froideur dans le regard des personnages à certains moments.

    Niitaka Tatsuo est incarné par le très célèbre Asano Tadanobu que j'avais eu l'occasion de voir dans Fried Dragon Fish et Picnic de Iwai Shunji.

    Yume no Ginga

    L'interprétation est excellente que ce soit pour Komine Rena (Tomiko) ou Asano Tadanobu (Niitaka)...de ce côté la rien à redire.

    J'ai adoré la fin du film, très intense et stressante aussi.

    Je ne sais pas si vous avez déjà ressenti ça en regardant un film mais Yume no Ginga est très calme, apaisant, paisible...limite planant (attention ce n'est pas dans le sens négatif, au contraire je me sentais bien...non je ne suis pas folle!).
    C'est sans doute dû grâce à cette ambiance si particulière qu'il dégage, sa musique, les scènes sans dialogues, ect.

    J'arrive pas vraiment à l'expliquer...ça se ressent en fait...(non non et non je suis pas folle). J'ai eu le même effet quand j'ai vu Elephant de Gus Vant San (j'aime bien ce réalisateur, ça n'a rien à voir...je sais...).

    Bref, Yume no Ginga (Le Labyrinthe des Rêves) est un film très particulier et original avec un Asano Tadanobu charismatique et une héroïne qui ne sait plus très bien où elle en est.
    Ce film ne plaîra peut-être pas à tout le monde mais moi il m'a envoutée.

    Ma note : 9/10


    Ageha.


    Aperçu vidéo : Bande annonce VOSTFR

    Voter !
    « My Tutor FriendSalyu »

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :